Russell Copeman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Copeman.
Russell Copeman
Russell Copeman (cropped).jpg

Russell Copeman en août 2016.

Fonction
Député de l'Assemblée nationale du Québec
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Partis politiques

Russel Copeman (né le à Montréal - ) est un homme politique québécois et a été député de la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce à l'Assemblée nationale de 1994 à 2008. Durant ses 14 années comme député, il a siégé pour le Parti libéral du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu pour la première fois en 1994, sa nomination comme candidat libéral ne s'était pas faite sans remous. Le Parti libéral avait organisé une investiture que Copeman avait remporté contre le président d'Alliance Québec de l'époque, Robert Keaton[1]. Il s'était prononcé en faveur de la défusion de Montréal en 2004[2]. Il a, en 2006, critiqué vivement le gouvernement Charest lors d'un caucus du parti. Ses propos avaient, malgré lui été transmis aux médias[3]. Russell Copeman a souvent été cité comme l'un des députés que l'on ne reconnaissait pas à sa juste valeur au sein du Parti libéral. En 2001, il avait reçu la meilleure note du bulletin de l'opposition dans la chronique de Michel David dans Le Devoir[4].

Le , il a annoncé sa démission comme député de Notre-Dame-de-Grâce.

Lors des élections municipales montréalaises du , il est élu maire de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce[5] pour le parti Coalition Montréal. Le

Déjà membre du comité exécutif, chargé de l'habitation et de l'urbanisme[6] depuis le , il annonce, le , rejoindre l'Équipe Denis Coderre pour Montréal en vue des élections de 2017[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Paré, « Keaton dit avoir dû se battre contre la machine libérale », Le Devoir,‎ , A4
  2. Mario Cloutier et Presse canadienne, « ...et des députés libéraux se prononcent », La Presse,‎ , A10
  3. Martin Ouellet, « Le libéral Copeman n'a pas l'intention de se taire : Le député a vivement critiqué son gouvernement », Le Devoir,‎ , A4
  4. Michel David, « Le bulletin de l'opposition », Le Devoir,‎ , A3
  5. http://www.ledevoir.com/politique/montreal/391831/deja-des-mises-en-garde-a-coderre
  6. http://www.ledevoir.com/politique/montreal/393048/denis-coderre-presente-son-conseil-executif
  7. Pierre-André Normandin, « Russell Copeman se joint à Équipe Coderre », La Presse,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]