Russarö

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Russarö
Le phare de Russarö.
Le phare de Russarö.
Géographie
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Localisation Mer de Botnie
Coordonnées 59° 46′ 19″ N, 22° 56′ 50″ E
Superficie 0,80 km2
Géologie Île continentale
Administration
Province Finlande méridionale
Région Uusimaa
Municipalité Hanko
Autres informations
Fuseau horaire UTC+2
Géolocalisation sur la carte : Finlande
(Voir situation sur carte : Finlande)
Russarö
Russarö
Îles en Finlande

Russarö est une île au sud de Hanko (région d'Uusimaa en Finlande.

Description[modifier | modifier le code]

L'île était fermée au public car elle est zone militaire des forces de défense finlandaises. Depuis 2009, elle est en accès limité au public[1]. L'île dispose du phare de Russarö en pierre de cinq étages construit en 1863 [2],[3] et d’une station météorologique de l’Institut météorologique finlandais[4].

Décembre 1939[modifier | modifier le code]

L'artillerie côtière finlandaise de 234 mm à Russarö lors d’un exercice militaire dans les années 1930.

Le , le croiseur soviétique Kirov, navire de tête de la classe du même nom, accompagné des destroyers Stremitelnyi et Smetlivyi, approcha la batterie d'artillerie côtière fortifiée située sur l'île. Après un bref échange de tirs et 35 obus tirés par les finlandais, le Stremitelnyi et le Kirov furent encadrés par des coups à toucher et le détachement soviétique fit retraite. 17 hommes furent tués à bord du Kirov et 30 furent blessés[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Merja Ilpala-Klemm, « Russarö avautuu yleisölle (Russarö s'ouvre au public) », Turun Sanomat, (consulté le 16 juin 2014)
  2. (fi) « Tulimajakoista, Tunnusmajakoista ja muista Merirasteista », Helsinki, Majakkamestarit ry, (consulté le 16 juin 2014)
  3. (fi) « Russarö », The Finnish Maritime Administration (consulté le 16 juin 2014)
  4. (fi) « Paikallissään asemakuvaukset », Finnish Meteorological Institute (consulté le 16 juin 2014)
  5. Vladimir Yakubov et Worth, Richard, The Soviet Light Cruisers of the Kirov Class, Londres, Conway, coll. « Warship 2009 », , 82–95 p. (ISBN 978-1-84486-089-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]