Ruokolahti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ruokolahti
Héraldique
Héraldique
Le canal militaire Souvorov de Kukonharju
Le canal militaire Souvorov de Kukonharju
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Carélie du Sud
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 5 609 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 4,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 17′ 30″ nord, 28° 49′ 00″ est
Altitude Min. 70 m
Max. 150 m
Superficie 121 990 ha = 1 219,90 km2 [2]
· dont terre 943,5 km2 (77,34 %)
· dont eau 276,40 km2 (22,66 %)
Rang superficie (94e / 336)
Rang population (175e / 336)
Histoire
Province historique Carélie
Province Finlande méridionale
Fondation 1572
Droits de Cité depuis non
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Ruokolahti

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Ruokolahti

Ruokolahti est une municipalité du sud-est de la Finlande, à la frontière avec la Russie. La commune se trouve dans la province de Finlande méridionale et la région de Carélie du Sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Si la région est peuplée depuis au moins 5 000 ans, la paroisse n'est fondée qu'en 1572, et l'église actuelle date de 1854. Comme d'autres communes isolées de l'est du pays, elle voit passer de nombreux artistes de la fin du XIXe siècle. Albert Edelfelt y a notamment peint une de ses toiles les plus connues.

La commune souffre de sa position stratégique lors de la Guerre d'Hiver et de la Guerre de Continuation. Elle se voit amputée d'une petite partie de son territoire au profit de l'URSS, sans subir cependant le sort de ses voisines orientales qui sont purement et simplement annexées.

Depuis lors, Ruokolahti est une paisible commune forestière. Elle a fait la une de la presse nationale pendant tout l'été 1992, en raison de nombreux témoignages affirmant avoir vu un lion se promener dans ses forêts. L'animal, probablement échappé d'un cirque russe ne fut jamais retrouvé mais la commune y gagna au moins une nouvelle mascotte.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les lacs y sont omniprésents, à commencer par le Saimaa à l'ouest. Ce paysage d'eau et de forêts a conduit plus de 3 000 familles finlandaises à y construire leur maison de vacances, et de ce fait Ruokolahti double largement sa population en été. La grande moraine de Salpausselkä traverse la municipalité.

Le sud de la commune est traversé par la nationale 6, le grand axe routier de l'Est de la Finlande. Outre les 4 km de frontière avec la Russie, les municipalités limitrophes sont Rautjärvi et Parikkala à l'est, Imatra au sud (la ville la plus proche, à 17 km du centre administratif), Joutseno et Taipalsaari à l'ouest (de l'autre côté du Saimaa), mais aussi côté Savonie du Sud Puumala au nord et Punkaharju au nord-est. Helsinki est à 276 km.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]