Rufus (médecin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rufus (homonymie).
image illustrant la Grèce antique image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la Grèce antique et la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ouvres, 1879

Rufus fut un médecin d'Éphèse, qui vivait probablement du temps de Trajan (vers 110).

Il avait composé un poème grec sur la Médecine. Il a aussi écrit sur les maladies des reins et sur l'anatomie : il reconnaît deux ordres de nerfs, ceux du sentiment et ceux du mouvement.

Il ne reste de lui que des fragments, qui ont été publiés par Jean Goupil, Paris, 1554, avec la traduction de Crasso, et par W. Rinch, Londres, 1726. Littré (1844) et Daremberg (1846) en ont trouvé de nouveaux fragments.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Rufus (médecin) » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)