Rufino de Elizalde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rufino de Elizalde
Illustration.
Fonctions
Ministère des Affaires étrangères
Ministère des Affaires étrangères
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Argentine Argentine
Profession Diplomate

Rufino Jacinto de Elizalde (, Buenos Aires - , Buenos Aires) est un diplomate et homme politique argentin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un militaire pauvre, il étudia à l'Université de Buenos Aires et devint avocat.

En 1862, au moment d'assumer la présidence, Mitre le nomme ministre des Affaires étrangères. Après avoir remplacé les ambassadeurs de la Confédération en Europe, il a rejeté le traité d'alliance avec le Chili et le Pérou, annonçant le début d'une politique de soumission aux intérêts européens, en particulier anglais. Il conserve son portefeuille jusqu'en 1867.

Monument funéraire de Elizalde.

En 1868, il fut candidat aux Élections présidentielles.

Il a représenté le gouvernement argentin dans la ville Asuncion qui avait été occupée par l'armée brésilienne et où il a été placé dans le fauteuil de président d'une marionnette de l'empire. Plus tard, il a été professeur, a écrit dans le Journal of Mitre, La Nación, et a été président de la Ferrocarril del Oeste.

En juillet 1877, il a été nommé ministre des Affaires étrangères par le président Nicolás Avellaneda. Il a démissionné en octobre 1879 et a été élu au Congrès national. Il a rejoint le révolution porteñista de Carlos Tejedor en 1880, et a été expulsé du Congrès, mettant fin à sa vie publique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]