Rue du Roi-de-Sicile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
4e arrt
Rue du Roi-de-Sicile
Rue du Roi-de-Sicile au niveau de la rue des Écouffes
Rue du Roi-de-Sicile au niveau de la rue des Écouffes
Situation
Arrondissement 4e
Quartier Saint-Gervais
Début 1 rue Malher
Fin 4 rue du Bourg-Tibourg
Morphologie
Longueur 412 m
Largeur 10 m
Historique
Création XIIIe siècle
Dénomination 2 avril 1868
Ancien nom Rue au Roy-de-Sezille
Rue des Droits-de-l'Homme
Géocodification
Ville de Paris 8293
DGI 8316

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Roi-de-Sicile
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Roi-de-Sicile est une voie ancienne située dans le quartier Saint-Gervais du 4e arrondissement de Paris, en France. C'est une voie importante du Marais.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Son nom fait référence à l'hôtel de Charles Ier, comte d'Anjou et comte de Provence, frère de Saint-Louis et désigné roi de Naples et de Sicile en 1266.

Situation[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, la rue du Roi-de-Sicile, d'une longueur de 329 mètres, qui était située dans l'ancien 7e arrondissement, quartier du Marché-Saint-Jean, commençait aux nos 3 et 8 rue des Ballets et finissait aux nos 16-20 rue Vieille-du-Temple[1].
Les numéros de la rue étaient rouges[2]. Le dernier numéro impair était le no 43 et le dernier numéro pair était le no 58.


Actuellement, la rue du Roi-de-Sicile, d'une longueur de 412 mètres, est située dans le 4e arrondissement, quartier Saint-Gervais, et commence au no 1 rue Malher et finit au no 4 rue du Bourg-Tibourg.
Outre ces voies, la rue du Roi-de-Sicile est rejointe ou traversée par plusieurs rues plus ou moins perpendiculaires ; d'est en ouest :

À l'ouest, elle est prolongée au-delà de la rue du Bourg-Tibourg par la rue de la Verrerie.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Historique[modifier | modifier le code]

La rue est déjà habitée en 1261, mais on ignore le nom qu'elle portait à cette époque.

Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous le nom de rue au Roy-de-Sezille.

Durant la période révolutionnaire, entre 1792 et 1806, elle est appelée rue des Droits-de-l'Homme qui était le nom de la section révolutionnaire où elle se trouvait.

Une décision ministérielle, du 23 prairial an VII (), signée François de Neufchâteau, fixe la moindre largeur de cette voie publique à 8 mètres. Cette largeur est portée à 12 mètres, en vertu d'une ordonnance royale du 15 octobre 1830.

Décidée dès 1837[3], la rue du Roi-de-Sicile, qui était comprise entre la rue des Ballets et la rue Vieille-du-Temple, fusionne en 1868 avec la rue de Bercy-Saint-Jean et la rue de la Croix-Blanche sous le nom de rue du Roi-de-Sicile.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Accès[modifier | modifier le code]

La rue du Roi-de-Sicile est desservie par la ligne (M)(1) aux stations Hôtel de Ville et Saint-Paul, ainsi que par les lignes de bus RATP 67 69 70 72 74 76.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Le titre du roman les Gamins du Roi-de-Sicile de René Masson, paru en 1950, fait référence à cette voie.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 27e quartier « Marché Saint-Jean », îlot no 1, F/31/85/02, îlot no 2, F/31/85/03, îlot no 3, F/31/85/04, îlot no 4, F/31/85/05, îlot no 14, F/31/85/14, îlot no 15, F/31/85/15, îlot no 16, F/31/85/16
  2. Jean de La Tynna : Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris (1817)
  3. Ibid p.65
  4. « Ancien hôtel de Vibraye », notice no PA00086318, base Mérimée, ministère français de la Culture