Rue du Pré-aux-Clercs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7e arrt
Rue du Pré-aux-Clercs
Image illustrative de l’article Rue du Pré-aux-Clercs
Rue du Pré-aux-Clercs vue depuis la rue de l'Université.
Situation
Arrondissement 7e
Quartier Saint-Thomas-d'Aquin
Début 9, rue de l'Université
Fin 12, rue Perronet et 14, rue Saint-Guillaume
Morphologie
Longueur 135 m
Largeur 10 m
Historique
Création 1844
Ancien nom Rue Neuve-de-l'Université
rue du Pré-aux-Clercs
rue Neuve-de-l'Université
Géocodification
Ville de Paris 7762
DGI 7792

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Pré-aux-Clercs
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Pré-aux-Clercs est une voie située dans le quartier Saint-Thomas-d'Aquin du 7e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Odonymie[modifier | modifier le code]

À son ouverture, la rue est nommée « rue Neuve-de-l'Université ». Elle prend par la suite le nom de « rue du Pré-aux-Clercs » en référence au célèbre Pré-aux-Clercs voisin où se déroulaient les duels[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le Pré-aux-Clercs sur le plan de Truschet et Hoyau (vers 1550).

Avant son ouverture, l'emplacement occupé par cette rue était une partie de l'ancien Pré-aux-Clercs qui s'étendait depuis l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés jusqu'aux Invalides, englobant toutes les rues du Bac, de l'Université, Jacob et de Seine.

Avant 1650, le Pré-aux-Clercs était la promenade favorite des écoliers ou clercs de la basoche et de bretteurs.

C'est là qu'avaient lieu la plupart des duels, et à cette époque, on se battait souvent. Le 1er novembre 1589, Henri IV y fit camper ses troupes avant de les conduire à l'attaque du faubourg Saint-Germain[2].

Ce n'est que sous Louis XIII qu'on commença à y élever des maisons.

La rue est ouverte en 1844 sur les terrains de l'ancien hôtel de Villeroy, situé au 9, rue de l'Université, sous le nom de « rue Neuve-de-l'Université », à cause du voisinage de la rue de l'Université.

Cette rue a été longtemps fermée aux deux extrémités par des grilles, parce que les propriétaires ne s'étaient pas conformés aux règlements. Ce n'est que depuis une ordonnance de police du 17 février 1847 qui en autorise l'ouverture au public, qu'elle fut reconnue par la Ville, et que ses grilles furent supprimées.

Elle est classée dans la voirie parisienne par un décret du 23 mai 1877.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]