Rue du Mont-Thabor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1er arrt
Rue du Mont-Thabor
Voir la photo.
Rue du Mont-Thabor vue depuis la rue d'Alger.
Voir la plaque.
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Place-Vendôme
Début 5-9, rue d'Alger
Fin 7, rue de Mondovi
Morphologie
Longueur 410 m
Largeur 10 m
Géocodification
Ville de Paris 6478
DGI 6537
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Mont-Thabor
Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Rue du Mont-Thabor
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Mont-Thabor est une voie du 1er arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette place a été baptisée en l'honneur de la victoire du général Bonaparte, au Mont-Thabor durant la campagne d'Égypte, le 8 floréal an VII () sur les Turcs.

Historique[modifier | modifier le code]

La rue du Mont-Thabor, extrait d'un plan de 1893

Cette rue, globalement orientée est-ouest et parallèle à la rue Saint-Honoré fut en partie ouverte en 1802 sur l'emplacement du couvent de l'Assomption et les deux jardins, le grand et le petit, du couvent des Capucins[1], où elle aboutit en formant un coude avec la rue de Mondovi.

La prolongation de cette première partie en direction de l'est fut tracée en 1832 à travers le jardin des Feuillants et celui de l'hôtel de Noailles[1] jusqu'à la « rue Louis-Philippe-Ier », qui reçut la même année le nom rue d'Alger qu'elle porte encore.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Félix de Rochegude : Promenades dans toutes les rues de Paris par arrondissements; origines des rues, maisons historiques..., Paris, Hachette, 1910, p. 93 (voir en ligne).
  2. Recueil des inscriptions parisiennes, 1881-1891, Ville de Paris.
  3. Maurice Leblanc L’Aiguille creuse sur wikisource.org
  4. Jean-Bernard Litzler, « Sur les traces du «vrai» Arsène Lupin, à travers Paris », sur lefigaro.fr, (consulté le ).