Rue du Jourdain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20e arrt
Rue du Jourdain
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Belleville
Début 336, rue des Pyrénées
Fin 138, rue de Belleville
Morphologie
Longueur 138 m
Largeur 20 m
Historique
Création
Dénomination
Géocodification
Ville de Paris 4915
DGI 5035
Géolocalisation sur la carte : 20e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 20e arrondissement de Paris)
Rue du Jourdain
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Jourdain
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Jourdain est une voie située dans le 20e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle part de la rue des Pyrénées et monte en pente douce jusqu'à atteindre la rue de Belleville, juste devant l'église néogothique Saint-Jean-Baptiste de Belleville. La rue est assez courte, puisque son numéro le plus élevé est le no 10.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom du Jourdain, fleuve de Palestine. Ce nom est lié au saint éponyme de la paroisse, qui baptisait ses disciples dans l'eau du Jourdain.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie est ouverte par un décret du et prend sa dénomination actuelle par un arrêté du .

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

  • Au no 1 se trouve la brasserie Le Zéphyr (c'était anciennement un relais de poste, le Relais des Pyrénées), ouverte en 1929 et qui a gardé son style Art déco d'origine.
  • Au no 4, l'école maternelle est décorée de nombreux graffs.
  • Au fond du numéro 10 se trouve une très belle cour intérieure avec un jardin[1]. La station de métro Jourdain de la ligne 11 se trouve en haut de la rue, avec une de ses trois issues aboutissant devant le no 10.
  • À la hauteur du no 10 (ou 138, rue de Belleville) se trouvait l'ancienne guinguette L'Île d'amour. Ce bâtiment aujourd'hui disparu abrita à partir de 1846 la mairie de la commune de Belleville, puis devint en 1860 la mairie du 20e arrondissement de Paris, le temps de l'achèvement de la mairie d'arrondissement actuelle, bâtie sur la place Gambetta[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cours intérieures », Ville de Paris (consulté le 24 octobre 2014).
  2. « L'Île d'amour », sur plateauhassard.blogspot.fr, (consulté le 24 décembre 2014).