Rue des Wallons (Liège)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liege enseigne droite.svg
Blason liege.svg
LIÈGE
Rue des Wallons
Image illustrative de l’article Rue des Wallons (Liège)
Situation
Coordonnées 50° 37′ 46″ nord, 5° 33′ 22″ est
Section Liège
Quartier administratif Laveu
Début Rue des Éburons
Fin Boulevard Gustave Kleyer
Morphologie
Type Rue
Fonction(s) urbaine(s) Résidentielle
Forme côte
Longueur ~1130 m
Transport
Bus TEC
821
Histoire
Création XIXe siècle

La rue des Wallons est une rue liégeoise du quartier du Laveu qui va de la rue des Éburons au boulevard Gustave Kleyer. Elle abrite la célèbre friterie Natacha, autrement connue sous le nom de natachou.

Situation et description[modifier | modifier le code]

Cette artère fait partie du quartier du Laveu. Longue d'environ 1 130 m, elle s'élève progressivement depuis la rue des Éburons pour rejoindre les hauteurs de la ville à Cointe au niveau du boulevard Gustave Kleyer. La rue compte environ 260 habitations.

Histoire[modifier | modifier le code]

À partir de 1865, plusieurs propriétaires cèdent gracieusement des terrains vagues ou cultivés à la ville de Liège. Cette rue a été percée dès les années suivantes et terminée en 1892 (pour la partie haute). Depuis 1873, elle porte le nom de rue des Wallons.

Architecture[modifier | modifier le code]

Quelques immeubles de style fonctionnaliste sont situés aux nos 183 (architecte Achille Lecomte), 234 (architecte Baiwir), 236, 238, 244 et 246. Ils ont été bâtis au cours des années 1930[1].

Les maisons sises aux nos 168, 177, 179 et 218 ont été construites dans le style Art déco.

Riverains[modifier | modifier le code]

Le centre scolaire Don Bosco est situé au n°59.

La clinique Sainte-Rosalie faisant partie du CHR a été inauguré le . Il s'agissait à l'époque d'un sanatorium[2].

Voies adjacentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]