Rue des Fossés-Saint-Jacques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

5e arrt
Rue des Fossés-Saint-Jacques
Voir la plaque.
Voir la photo.
Rue des Fossés-Saint-Jacques au niveau de la place de l'Estrapade.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Val-de-Grâce
Sorbonne
Début 161, rue Saint-Jacques
Fin 22, rue de l'Estrapade
Morphologie
Longueur 190 m
Largeur 17 m
Historique
Création Milieu du XVIIe siècle
Géocodification
Ville de Paris 3762
DGI 3749
Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Rue des Fossés-Saint-Jacques
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue des Fossés-Saint-Jacques
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue des Fossés-Saint-Jacques est une voie séparant le quartier du Val-de-Grâce du quartier de la Sorbonne, dans le 5e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue commence rue Saint-Jacques et remonte jusqu'à la place de l'Estrapade.

La rue des Fossés-Saint-Jacques est accessible à proximité par la ligne 10 à la station Cardinal Lemoine, ainsi que par les lignes de bus RATP 21, 27, 47, 84 et 89.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle doit son nom aux fossés de la ville, située dans le voisinage de l'ancienne porte Saint-Jacques de l'enceinte de Philippe Auguste sur l'emplacement desquels elle a été ouverte[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie est ouverte au milieu du XVIIe siècle, en remplacement d'un ancien chemin qui suivait extérieurement le chemin de l'enceinte de Charles V, creusé de 1357 à 1365 et comblé de 1646 à 1660. Elle aboutissait à la porte Saint-Jacques.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

En 1870, Uranie Alphonsine Colin-Libour enseigne les arts industriels aux jeunes filles et femmes adultes au 13, rue des Fossés Saint-Jacques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997, etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117), p. 540.
  2. « Boulangerie-pâtisserie à Paris 5e arrondissement », notice no PA00088397, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. « Ancienne boucherie Terrenoire », notice no PA00088395, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. « La librairie portugaise de Paris », L'Histoire n°476, octobre 2020, p. 57.