Rue de la Clef (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5e arrt
Rue de la Clef
Image illustrative de l’article Rue de la Clef (Paris)
Vue depuis la rue Daubenton.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Jardin-des-Plantes
Début 22, rue du Fer-à-Moulin
Fin 15, rue Lacépède
Morphologie
Longueur 525 m
Largeur 12 à 10 m
Historique
Dénomination
Géocodification
Ville de Paris 2098
DGI 2094

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de la Clef
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de la Clef est une voie située dans le quartier du Jardin-des-Plantes du 5e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle a pour particularité d'être composée de deux tronçons séparés, au niveau du carrefour avec la rue de Mirbel, par un mur de soutènement qui empêche un parcours continu.

La rue de la Clef est accessible par la ligne (M)(7) aux stations Place Monge et Censier - Daubenton.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle doit son nom à l’enseigne d’un ancien commerce qui s’y trouvait.

Historique[modifier | modifier le code]

L'arrêté du a réuni les rues Vieille Notre-Dame et du Pont-aux-Biches à la rue de la Clef. Selon Jacques Hillairet, dans son Dictionnaire historique des rues de Paris, cette rue fut appelée « rue de la Miséricorde[1] ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

  • Au no 56 se trouvait, également par la suite et jusqu'en 1965, l'entrée principale dans la boutique des laboratoires photographiques de Jean Georges Savonnet. Aujourd'hui en 2014, ce lieu est devenu un restaurant.
  • Dans Le Caporal épinglé paru en 1947, l’écrivain Jacques Perret (1901-1992) raconte sa captivité en Allemagne à titre de prisonnier de guerre (1940-1942) : au dernier chapitre intitulé « Rue de la Clef, Paris, cinquième [arrondissement] », il regagne enfin son domicile situé dans cette rue, après une ultime évasion, réussie celle-là.
  • La rue est le lieu où habite Fernand Jérôme, joué par Fernand Raynaud, dans le film La Bande à papa (1956) et où Archimède, interprété par Jean Gabin, se fournit en muscadet dans Archimède le clochard, film de Gilles Grangier, sorti en 1959.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire historique des rues de Paris, Jacques Hillairet, éditions de Minuit, p. 353