Rue de l'Abreuvoir (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

18e arrt
Rue de l'Abreuvoir
Image illustrative de l’article Rue de l'Abreuvoir (Paris)
Rue de l'Abreuvoir depuis la place Dalida (2014).
Situation
Arrondissement 18e
Quartier Grandes-Carrières
Début 9, rue des Saules
Fin Place Dalida
Morphologie
Longueur 133 m
Largeur m
Historique
Dénomination Avant 1843
Géocodification
Ville de Paris 0038
DGI 0042
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de l'Abreuvoir
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de l'Abreuvoir est une voie située dans le quartier des Grandes-Carrières du 18e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle est desservie par la ligne (M)(12) à la station Lamarck - Caulaincourt et par le bus 40 à l'arrêt Abreuvoir - Girardon.

Historique du nom[modifier | modifier le code]

Cette rue a pour origine une ruelle mentionnée, dès 1325, sous le nom de « ruelle qui va au But », c'est-à-dire à la fontaine de ce nom qui se trouverait de nos jours place Constantin-Pecqueur[1].

La voie est indiquée à l'état de chemin sur le plan de Albert Jouvin de Rochefort de 1672. En 1843, elle avait pour nom « chemin de l'Abreuvoir » en raison du chemin qui conduisait à l'ancien abreuvoir de Montmartre situé à l'angle de la rue Girardon [2].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

C'est dans cette rue que commence la nouvelle de Marcel Aymé, Les Sabines.

  • No 2 : la Maison Rose[3],[4], représentée par de nombreux peintres, dont Utrillo.
  • No 4 : cadran solaire.
  • No 15 et no 16, rue Girardon (angle des deux rues) : emplacement de l'ancien abreuvoir du village de Montmartre qui existait encore en 1854, lorsque Gérard de Nerval écrivait : « Ce qui me séduisait avant tout dans ce petit espace abrité par les grands arbres du château des Brouillards, c'est […] le voisinage de l'abreuvoir qui, le soir, s'anime du spectacle des chevaux et des chiens que l'on baigne […][1]. »

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), t. 1, p. 65.
  2. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, p. 65.
  3. La Maison Rose, lamaisonrose-montmartre.com (consulté le 7 avril 2019).
  4. « Paris : la Maison Rose à Montmartre, petite histoire et grands artistes ; 2, rue de l'Abreuvoir, XVIIIe », www.parisladouce.com (consulté le 7 avril 2019).