Rue de Tourtille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
20e arrt
Rue de Tourtille
P1310618 Paris XX rue de Tourtille rwk.jpg
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Belleville
Début 27 Rue de Pali-Kao
Fin 32 Rue de Belleville
Morphologie
Longueur 300 m
Largeur 9 m
Historique
Dénomination 1730
Géocodification
Ville de Paris 9387
DGI 9391

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Tourtille
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de Tourtille est une rue située dans le 20e arrondissement de Paris, en France.

Historique[modifier | modifier le code]

Depuis 1730, la rue a pris le nom d'un de ses habitants d'alors : M. Tourtille-Segrain.
Il est l'associé de Bourgeois de Châteaublanc avec qui, en 1769, il obtient pour 20 ans la concession de l'éclairage de rues de Paris avec leur réverbère à huile.

Description[modifier | modifier le code]

Les premiers numéros de la rue bordent la place Alphonse Allais qui se situe dans le prolongement des aménagements du parc de Belleville. La partie entre la rue Francis-Picabia et la rue Bisson a été entièrement réorganisée à la fin des années 1980 et laisse une large place au logement social. Le reste de la rue a été pour sa majeure partie conservé. Le tronçon entre la rue Lesage et la rue de Belleville a été aménagé en zone semi-piétonne.

Le carrefour avec la rue Ramponeau a vu la dernière barricade de la commune de 1871.

Cette rue rencontre les voies suivantes :

Sites particuliers[modifier | modifier le code]

  • no 38 : L'école élémentaire Tourtille
  • no 39 : L'école maternelle Tourtille

Transports[modifier | modifier le code]

La rue de Tourtille est desservie par les lignes (M)(2)(11) à la station Belleville, ainsi que par la ligne de bus (BUS) RATP 26 à Pyrénées-Belleville.
Les stations Vélib' les plus proches : 4 rue Rampal et 116 boulevard de Belleville.
La nuit, ce sont les Noctiliens N12 et N23 qui desservent la rue grâce à l'arrêt Belleville.

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaires des noms de rues, par Bernard Stéphane, paru en 1977. Paris: Édition Mengès, 786 pages. (ISBN 2-8562-0454-6)