Rue Solférino (Lille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rue de Solférino (Lille))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue de Solférino.

Rue Solférino
Image illustrative de l’article Rue Solférino (Lille)
Situation
Coordonnées 50° 37′ 50″ nord, 3° 03′ 22″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Ville Lille
Quartier(s) Partagé entre 3 quartiers : Lille-Centre, Vauban, Wazemmes
Début Avenue Léon-Jouhaux
rue d'Armentières
Fin Boulevard Victor-Hugo
Rue de Douai
Morphologie
Type Rue
Forme Rectiligne
Longueur 2 100 m
Histoire
Monuments Sacré-Cœur, Palais Rameau, Théâtre Sébastopol

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Rue Solférino

Géolocalisation sur la carte : Lille

(Voir situation sur carte : Lille)
Rue Solférino

La rue Solférino, parfois appelée rue de Solférino, est une voie publique urbaine de la commune de Lille, dans le département français du Nord en région Hauts-de-France.

Surnommée la rue de la Soif, sa très forte concentration de bars (l'une des plus fortes de France) en font un lieu prisé des jeunes et des étudiants. Cette activité concerne principalement le centre de la rue, entre la rue des stations et la rue Léon Gambetta, où se situe la vie festive et nocturne.

Il s'agit de l'une des plus longues rues de Lille. De tracé rectiligne, elle relie le bois de la citadelle et le quartier Moulins.

Histoire[modifier | modifier le code]

La rue Solférino fut ouverte en 1867 à la suite de l'agrandissement de la ville en 1858 et de la suppression de l'enceinte fortifiée de la porte de la Barre à la Noble Tour reportée au sud des communes annexées de Moulins-Lille, Wazemmes et Esquermes ce qui amena à tracer une trame de voies nouvelles sur l'ancienne zone de servitude militaire La rue Solférino fut tracée en partie à l'emplacement de l'ancienne digue qui délimitait une zone inondable au sud des fortifications. Cette digue conçue par Vauban à la suite de l'annexion de la ville de Lille au Royaume de France en 1667 était destinée à protéger la ville en cas de siège.

Description[modifier | modifier le code]

Morphologie et accès[modifier | modifier le code]

La rue Solférino se situe dans le centre de la ville, entre les quartiers Vauban Esquermes (entre la rue d'Armentières et la rue Nationale), Wazemmes (entre la rue Nationale et la rue des Postes) et Lille-Centre (entre le boulevard Vauban et le boulevard Victor-Hugo), à proximité du quartier Moulins situé après son extrémité sud-est. Il s'agit d'une route à double sens, avec une voie dans chaque sens sur la majorité de sa longueur.

Elle est située à proximité des stations de métro Gambetta et République - Beaux-Arts.

Rues adjacentes[modifier | modifier le code]

Extrémité nord-ouest - direction la citadelle[modifier | modifier le code]

  • Avenue Léon-Jouhaux
  • Rue d'Armentières

Rues qui coupent la rue Solférino[modifier | modifier le code]

L'église du Sacré-Cœur, au croisement des rues Solférino et Nationale.
  • Boulevard Vauban
  • Rue Nationale
  • Rue Masséna
  • Rue Jean Sans-Peur
  • Rue Léon Gambetta
  • Place Philippe Lebon
  • Place Jeanne-d'Arc
  • Rue Jeanne-d'Arc

Rues qui partent vers l'est - direction Lille-Centre et Vieux-Lille[modifier | modifier le code]

  • Rue Desmazières
  • Square Rameau
  • Rue des Primeurs
  • Rue Saint-Blaise
  • Rue Ernest Deconynck
  • Rue Inkerman
  • Rue Nicolas Leblanc
  • Rue de Valmy
  • Rue Gosselet

Rues qui partent vers l'ouest - direction Vauban et Wazemmes[modifier | modifier le code]

Extrémité sud-est - direction Moulins[modifier | modifier le code]

  • Boulevard Victor-Hugo
  • Rue de Douai
  • Rue d'Arras
  • Rue de Cambrai

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lille au fil de l'eau, Voix du Nord, , 224 p. (ISBN 2843930391)
  • Nos mille rues - Reflets de l'histoire de Lille, librairie Raoust, , 252 p.
  • A. Bertrand, Les rues de Lille : leurs origines, transformations et dénomination, lille, imprimerie Castiaux, (réimpr. 1976), 322 p.