Rue de Pali-Kao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20e arrt
Rue de Pali-Kao
Image illustrative de l’article Rue de Pali-Kao
Rue de Pali-Kao vue en direction de la rue Julien-Lacroix.
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Belleville
Début 76, boulevard de Belleville
Fin 73, rue Julien-Lacroix
Morphologie
Longueur 260 m
Largeur m
Historique
Création XIXe siècle
Dénomination
Ancien nom Rue Napoléon
Square Napoléon
Géocodification
Ville de Paris 6932
DGI 7020

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
rue de Pali-Kao
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de Pali-Kao est une voie située dans le quartier de Belleville du 20e arrondissement de Paris en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue de Pali-Kao est desservie par la ligne (M)(2) à la station Couronnes, ainsi que par la ligne de bus (BUS) RATP 96.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom de la bataille de Palikao, qui constitue une victoire remportée en Chine par l’armée franco-anglaise le , lors de la seconde guerre de l'opium.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie de l'ancienne commune de Belleville est classée dans la voirie parisienne par le décret du 23 mai 1863 sous le nom de « rue Napoléon », entre le boulevard de Belleville et la rue Bisson et prend son nom actuel par un décret du 24 août 1864.

La partie située entre les rues Bisson et Julien-Lacroix également située sur l'ancienne commune de Belleville et classée dans la voirie parisienne en 1863 sous le nom de « square Napoléon » prend la dénomination de « rue de Pali-Kao » par un arrêté du 1er février 1877.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Cette rue, en pente, débute boulevard de Belleville et monte sur les hauteurs de Belleville jusqu'au niveau de la rue Julien-Lacroix.

  • L’usine de Pali-Kao, située dans la rue, a été un haut lieu de la création artistique alternative du début des années 1980. À sa place se trouve désormais une école maternelle.
  • Le jardin de Pali-Kao est accessible au no 38 de la rue.

Mentions littéraires et musicales[modifier | modifier le code]

Jean Echenoz, dans son roman Envoyée spéciale (2016), y situe une partie de l'intrigue dans le studio de travail du compositeur fictif Lou Tausk[1].

La rue est fréquemment citée dans la Saga Malaussène de Daniel Pennac, dont la majeure partie de l'action se déroule à Belleville, en particulier dans Monsieur Malaussène (1995).

La Bataille de Pali-Kao (1998) est un album de Bérurier Noir compilant une vingtaine de chansons enregistrées lors des premiers concerts donnés par le groupe entre 1983 et 1984, notamment plusieurs morceaux enregistrés lors d'un concert à l'Usine de Pali-Kao, qui a donné son nom à l'album.

Notes et références[modifier | modifier le code]