Rue de Lagny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
20e arrt
Rue de Lagny
Rue de Lagny au niveau du pont de la Petite Ceinture
Rue de Lagny au niveau du pont de la Petite Ceinture
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Charonne
Début 10 boulevard de Charonne
Fin Avenue Léon-Gaumont et rue du Commandant-L'Herminier
Morphologie
Longueur 1 140 m
Largeur 10 m
Historique
Création XVIIe siècle
Dénomination 1863 et
Ancien(s) nom(s) Chemin de la Pissotte puis de Lagny / rue Lippmann
Géocodification
Ville de Paris 5187
DGI 5266

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de Lagny
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 50′ 56″ N 2° 23′ 58″ E / 48.848845, 2.399485

La rue de Lagny est une voie située dans le quartier de Charonne du 20e arrondissement de Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie est ouverte au XVIIe siècle sous le nom de Chemin de la Pissotte (en raison du ru de Montreuil) puis chemin de Lagny, ville à laquelle elle conduit historiquement[1]. En 1932, la rue Lippmann est absorbée ainsi que la partie de la rue qui se prolonge à la limite des communes de Montreuil-sous-bois et Saint-Mandé, dont elle marque la séparation, lors de l'annexion du territoire par la ville de Paris en 1929. S'étendant sur 1 140 mètres, elle devient l'une des plus longues de la capitale. La rue de Lagny se poursuit par ailleurs toujours sous le même nom jusqu'à Vincennes aux travers de ces deux dernières communes.

Sites particuliers[modifier | modifier le code]

Passage à niveau pour l'accès aux ateliers du métro de Paris.

Accès[modifier | modifier le code]

La rue de Lagny est accessible par les lignes de métro (M)(1)(2)(6)(9) à la station Nation, la ligne de métro (M)(1) à la station Porte de Vincennes, par les lignes de bus RATP 26 62 86 351 ainsi que par la ligne de Tramway (T)(3b).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments de Félix et Louis Lazare, facsimilé de l'édition de 1844, p.364