Rue d'Alésia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue d'Alésia (homonymie).
14e arrt
Rue d’Alésia
Rue d'Alésia en direction du métro Plaisance
Rue d'Alésia en direction du métro Plaisance
Situation
Arrondissement 14e
Quartier Parc-de-Montsouris
Petit-Montrouge
Plaisance
Début Rue de Tolbiac
Fin Rue de Vouillé
Morphologie
Longueur 2 400 m
Largeur 20 m
Historique
Création 1864

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue d’Alésia
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue d’Alésia est une rue du sud de Paris (France), qui parcourt le 14e arrondissement d’est en ouest sur toute sa longueur (2 400 mètres[1]). Son tracé est parallèle aux Boulevards des Maréchaux.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Rue animée sur l'ensemble de son parcours, elle est bordée d’arbres (des Sophora japonica depuis les années 50) et prolongée à l’est par la rue de Tolbiac (13e arrondissement), à l'ouest par la rue de Vouillé (15e arrondissement). Elle coupe l’avenue du Général-Leclerc à hauteur de la place Victor-et-Hélène-Basch, dominée par l'église Saint-Pierre de Montrouge.

D'est en ouest, la rue d'Alésia croise la rue de la Glacière, la rue de la Santé, l'avenue René-Coty, la rue de la Tombe-Issoire, l'avenue du Général-Leclerc, le rue des Plantes, la rue Raymond-Losserand et la rue Vercingétorix.

Le trajet de la ligne (BUS) RATP 62 emprunte la rue d'Alésia dans les deux sens (est-ouest et ouest-est).

La rue d'Alésia est desservie par les stations de métro : Alésia (M)(4) et Plaisance (M)(13).

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Ce voie porte le nom de la ville gauloise d'Alésia célèbre par le siège qu'elle soutint contre Jules César[1]

Historique[modifier | modifier le code]

Le percement de la rue et son passage sous la ligne de Sceaux.

Cette rue résulte de la fusion par décret du 10 août 1868 :

  1. d'une voie ouverte de 1863 à 1870 entre l'avenue Reille et la place Victor-et-Hélène-Basch appelée rue d'Alésia;
  2. d'une voie située entre la place Victor-et-Hélène-Basch et la rue Vercingétorix qui existait à l'état de chemin champêtre sur le plan de Roussel de 1730 et qui est appelée chemin de la Justice ou des Boeufs sur le plan cadastral de Montrouge de 1804. Ce chemin devint par la suite partie de la route départementale no 10, qui fut ensuite appelé route du Transit puis boulevard du Transit, à cause du chemin de fer

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nomenclature officielle des voies publiques et privées parisiennes, Paris.fr
  2. « 20 bis rue d'Alésia », patryst.com (consulté le 22 février 2016)