Rue d'Auteuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rue d’Auteuil)
Aller à : navigation, rechercher
16e arrt
Rue d’Auteuil
La rue d’Auteuil. Vue de l'entrée du lycée Jean-Baptiste-Say au no 11 bis.
La rue d’Auteuil. Vue de l'entrée du lycée Jean-Baptiste-Say au no 11 bis.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Auteuil
Début Rue Verderet
Fin Boulevard Murat
Morphologie
Longueur 732 m
Largeur 20 m
Géocodification
Ville de Paris 0567
DGI 0594

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue d’Auteuil
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue d’Auteuil est une voie du 16e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Elle commence au 2, rue Verderet, au niveau du 68 de l’avenue Théophile-Gautier et termine au 1, boulevard Murat. Elle donne alors en face de l'église Notre-Dame-d'Auteuil qui surplombe le quartier.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

L’origine de son nom renvoie à l’ancien village d’Auteuil dont elle fut la principale rue.

Histoire[modifier | modifier le code]

La rue d’Auteuil était la rue principale du village d’Auteuil. Fondé autour de l’an 600, le hameau du même nom se situait près de la vaste forêt de Rouvray (dont le bois de Boulogne est un vestige).

De nombreux personnages célèbres ont fréquenté ce hameau, parmi lesquels les écrivains Boileau, Molière (qui acheta une maison au 2, rue d’Auteuil[1]), Jean Racine et, plus tard, Turgot, Chateaubriand, Victor Hugo, les frères Goncourt, qui ont donné leur nom à de nombreuses rues mitoyennes[2].

En 1860, le village est rattaché à Paris et l’on donne son nom à une rue.

Elle a été créée par décret du 7 janvier 1813 (comme route départementale no 30) à l'époque en tant que rue du village d’Auteuil. La partie comprise entre la rue Jean-de-La-Fontaine et les boulevards Murat et Suchet a été incorporée à la route départementale no 29 par une ordonnance royale du 7 septembre 1847[3].

Aujourd'hui, la rue est composée d'un grand nombre de petits commerces et représente toujours le cœur du quartier d'Auteuil.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

  • No 2 : une plaque apposée sur l’immeuble indique : « Ici s’élevait une maison de campagne habitée par Molière vers 1677. »
  • No 4 : chapelle Sainte-Bernadette, construite entre 1936 et 1937 par l’architecte Paul Hulot, en brique de Bourgogne sur une armature de ciment. Les verrières sont l'œuvre de Mauméjean. La façade-clocher parée de briques, réalisée en 1953 par Raymond Busse, annonce le bâtiment situé en retrait de la rue d’Auteuil.
  • No 11 bis : entrée du lycée Jean-Baptiste-Say. C’est en 1872 que la ville de Paris se porte acquéreur de l’ancien château Ternaux pour y édifier une école. Une partie du bâtiment est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques, par arrêté du 19 octobre 1928. La protection concerne l'une des façades du bâtiment ainsi que l'aménagement intérieur de deux pièces.
  • No 12 : une plaque rappelle qu'ici vécut le sculpteur breton Pierre Lenoir (1879-1953), de 1914 à sa mort en 1953.
  • No 16 : hôtel Véron, dont il convient de remarquer la façade arrière donnant sur la rue des Perchamps. Ce bâtiment abrite l’école Saint-Jean-de-Passy (petites sections) et le centre paroissial Notre-Dame-d'Auteuil.
Plaque au no 40.

Transports[modifier | modifier le code]

La voie est à sens unique sans contresens cyclable de l'ouest vers l'est.

La rue d’Auteuil est desservie par 3 stations de métro de la ligne 10 (dont 1 en correspondance avec la ligne 9) :

Ces 3 stations ne sont desservies que dans la direction de Boulogne-Billancourt (d’est en ouest).

La rue est aussi desservie par les bus 52, 62 et 22(au niveau de l'église Notre-Dame d'Auteuil).

Trois stations Vélib' sont présentes aux deux extrémités de la rue d'Auteuil et au début de la rue Jean-de-La-Fontaine.

Autres curiosités 
  • Les entrées d'Hector Guimard des deux stations du métro : Porte d'Auteuil et Église d'Auteuil, chacune à un bout de la rue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Jacques Lévêque, Jean de La Fontaine. Le conteur fabuleux, 1621-1695, ACR Éditions, 1995, 192 p. (ISBN 978-2867700880), p. 136.
  2. Auguste Doniol, Histoire du XVIe arrondissement de Paris, 1902, p. 168.
  3. « Rue d'Auteuil », www.v2asp.paris.fr.
  4. « France – États-Unis, lieux historiques », 16e arrondissement, french.france.usembassy.gov.
  5. État civil de Paris, en ligne sur paris.fr, page 5 du lecteur, première page, dernier acte, portant le no 32.