Rue Traversière (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

12e arrt
Rue Traversière
Image illustrative de l’article Rue Traversière (Paris)
Rue Traversière vue de la rue de Charenton en direction de l'avenue Daumesnil.
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Quinze-Vingts
Début 84, quai de la Rapée
Fin 100, rue du Faubourg-Saint-Antoine et 88, avenue Ledru-Rollin
Morphologie
Longueur 835 m
Largeur 11 m
Historique
Création XVIIe siècle
Ancien nom Rue des Chantiers ou rue du Cler-Chantier
Rue Pavée
Géocodification
Ville de Paris 9418
DGI 9423
Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Rue Traversière
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Traversière
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Traversière est une voie située dans le quartier des Quinze-Vingts du 12e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Cette voie de Paris part du quai de la Râpée et s'achève rue du Faubourg-Saint-Antoine, au niveau où celle-ci croise l'avenue Ledru-Rollin.

La rue Traversière est accessible à proximité par la ligne de métro (M)(8) à la station Ledru-Rollin, ainsi que par les lignes de bus RATP 20 24 29 57 61 86.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Selon Jacques Hillairet, le nom de « Traversière » proviendrait du nom d'un propriétaire terrien jardinier, appelé « Traversire » ou « Traversier », qui possédait des terres sur ce site en 1629, nom qui a été par la suite déformé en « Traversière[1] ».

Selon Jean de La Tynna et les frères Lazare, elle est ainsi appelée parce qu'elle « traverse » du quai de la Rapée à la rue du Faubourg-Saint-Antoine.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie apparaît pour la première fois sur les plans du XVIIe siècle, sous les noms de rue « Traversine[2] », rue « Traversire[3] », rue « Traversière » ou encore, concomitamment à l'un de ces noms, rue « des Chantiers[4] » pour la partie de la rue actuelle située au sud-ouest de la rue de Lyon.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]