Rue Traversière (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue Traversière.

12e arrt
Rue Traversière
image illustrative de l’article Rue Traversière (Paris)
Rue Traversière vue de la rue de Charenton en direction de l'avenue Daumesnil.
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Quinze-Vingts
Début 84, quai de la Rapée
Fin 100, rue du Faubourg-Saint-Antoine et 88, avenue Ledru-Rollin
Morphologie
Longueur 835 m
Largeur 11 m
Historique
Création XVIIe siècle
Ancien nom Rue des Chantiers ou rue du Cler-Chantier
Rue Pavée
Géocodification
Ville de Paris 9418
DGI 9423

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Traversière
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Traversière est une voie située dans le quartier des Quinze-Vingts du 12e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Cette voie de Paris part du quai de la Râpée et s'achève rue du Faubourg-Saint-Antoine, au niveau où celle-ci croise l'avenue Ledru-Rollin.

La rue Traversière est accessible à proximité par la ligne de métro (M)(8) à la station Ledru-Rollin, ainsi que par les lignes de bus RATP 20 24 29 57 61 86.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Selon Jacques Hillairet, le nom de « Traversière » proviendrait du nom d'un propriétaire terrien jardinier, appelé « Traversire » ou « Traversier », qui possédait des terres sur ce site en 1629, nom qui a été par la suite déformé en « Traversière[1] ».

Selon Jean de La Tynna et les frères Lazare, elle est ainsi appelée parce qu'elle « traverse » du quai de la Rapée à la rue du Faubourg-Saint-Antoine.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie apparaît pour la première fois sur les plans du XVIIe siècle, sous les noms de rue « Traversine[2] », rue « Traversire[3] », rue « Traversière » ou encore, concomitamment à l'un de ces noms, rue « des Chantiers[4] » pour la partie de la rue actuelle située au sud-ouest de la rue de Lyon.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]