Rue Saint-Victor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5e arrt
Rue Saint-Victor
Image illustrative de l’article Rue Saint-Victor
Rue Saint-Victor et ses trottoirs à deux niveaux.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Saint-Victor
Début 6, rue des Écoles et 32, rue de Poissy
Fin 11, rue Monge et rue des Bernardins
Morphologie
Longueur 138 m
Largeur 16 m
Historique
Ancien nom Rue Saint-Vitor
Géocodification
Ville de Paris 8999
DGI 8777

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Saint-Victor
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Saint-Victor est une voie du 5e arrondissement de Paris, située dans le quartier Saint-Victor.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La rue tient son nom de la présence de l'abbaye Saint-Victor fondée à la fin du XIe siècle

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous la forme « rue Saint-Vitor ».

À l'origine, cette rue reliait la place Maubert (angle de la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève et de la rue de Bièvre) à la porte Saint-Victor de l'enceinte de Philippe Auguste, située approximativement au niveau du no 2 de l'actuelle rue des Écoles. Le reste de la rue, entre le croisement des rues des Fossés-Saint-Victor (actuelle rue du Cardinal-Lemoine) et des Fossés-Saint-Bernard et celui des rues Copeau (actuelle rue Lacépède) et de Seine (actuelle rue Cuvier), était dénommé « rue du Faubourg-Saint-Victor ». Cette voie longeait les murs de l'abbaye Saint-Victor.

On nommait quelquefois cette partie la « rue du Jardin-du-Roi » car elle en faisait la prolongation. En 1760, elle ne forme plus qu'une seule et même rue[1],[2]. Sur le plan de Turgot ou le plan de Roussel, la rue Saint-Victor continue jusqu'au marché aux chevaux (actuelle rue Geoffroy-Saint-Hilaire).

Dans le cadre des transformations de Paris sous le Second Empire, la rue est raccourcie progressivement. La partie entre la rue des Fossés-Saint-Bernard et la rue de Poissy est incorporée à la rue des Écoles, dont le prolongement est déclaré d'utilité publique en 1855[3]. La partie entre la rue des Bernardins et la place Maubert est absorbée par la rue Monge, déclarée d'utilité publique en 1859[4].

En 1865, la partie comprise au sud de la place Saint-Victor (actuelle place Jussieu) est renommée « rue Linné[5] ». Quatre ans plus tard, la partie entre la rue du Cardinal-Lemoine et la rue Linné est renommée « rue Jussieu[6] ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

La voie est l'un des lieux de tournage du film 20 ans d'écart (2013) de David Moreau.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, p. 671 [lire en ligne].
  2. Analyse diachronique de l'espace urbain parisien : approche géomatique (ALPAGE).
  3. Adolphe Alphand, Adrien Deville et Émile Hochereau, « Décret du 11 août 1855 », p. 291-292 [lire en ligne].
  4. Adolphe Alphand, Adrien Deville et Émile Hochereau, « Décret du 30 juillet 1859 », p. 315-316 [lire en ligne].
  5. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Décret du 2 octobre 1865 », p. 363-364.
  6. Adolphe Alphand, Adrien Deville, Émile Hochereau, « Arrêté du 3 septembre 1869 », p. 390-391 [lire en ligne].
  7. « Immeuble, 14, rue Saint-Victor », notice no PA00088474, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Articles connexes[modifier | modifier le code]