Rue Pigalle (nouvelle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la rue de Paris, voir Rue Jean-Baptiste-Pigalle.
Rue Pigalle
Publication
Auteur Georges Simenon
Langue français
Parution 1936, dans Paris-Soir-Dimanche
Recueil Les Nouvelles Enquêtes de Maigret
Intrigue
Genre nouvelle policière
Nouvelle précédente/suivante

Rue Pigalle est une nouvelle de Georges Simenon, publiée en 1936. Elle fait partie de la série des Maigret.

Historique[modifier | modifier le code]

La nouvelle est écrite à Neuilly-sur-Seine en octobre 1936. Son édition pré-originale s'est faite dans l'hebdomadaire Paris-Soir-Dimanche les 29 novembre et 6 décembre 1936. Rue Pigalle est le cinquième volet d'une série de cinq nouvelles qui font l'objet d'un concours hebdomadaire. Chaque nouvelle s'étend sur deux numéros : dans le premier sont posés tous les éléments de l'énigme ; dans le second, en quelques lignes, est donné son dénouement.

La nouvelle est reprise dans le recueil Les Nouvelles Enquêtes de Maigret en 1944 chez Gallimard.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'intrigue se déroule en France, à Paris. Un matin, alors qu'il arrive au Quai des Orfèvres, Maigret apprend par un coup de téléphone anonyme qu'une bagarre a eu lieu dans un petit bar de Pigalle: un règlement de comptes entre truands. Maigret se rend sur place, où il n'y a pas trace de cadavre: le commissaire s'installe, et interroge "sans en avoir l'air" les habitués du lieu.

Liens externes[modifier | modifier le code]