Rue Piat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
20e arrt
Rue Piat
Rue Piat vue de la rue de Belleville.
Rue Piat vue de la rue de Belleville.
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Belleville
Début 1, rue des Envierges
Fin 64, rue de Belleville
Morphologie
Longueur 370 m
Largeur 5 m
Historique
Dénomination
Ancien nom Rue Piat prolongée
Géocodification
Ville de Paris 7352
DGI 7393

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Piat
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Piat est une voie située dans le quartier de Belleville du 20e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Piat est desservie par les lignes (M)(2)(11) à la station Belleville et (M)(11) à la station Pyrénées, ainsi que par la ligne de bus (BUS) RATP 26 à Pyrénées-Belleville. La nuit, ce sont les Noctiliens N12 et N23 qui desservent la rue grâce aux arrêts Belleville et Pyrénées. La station Vélib' la plus proche est située au no 30 de la rue.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette voie est nommée d'après le nom du propriétaire des terrains sur lesquels elle a été ouverte. Jean-Jacques Piat était un notaire bellevillois, qui fut également conseiller municipal de l'ex-commune de Belleville dans les années 1830-1840. L'étude (no XXXVII au minutier central des Archives nationales) qu'il tint de 1835 à 1847 se situait aux 58-60, rue de Paris (actuelle rue de Belleville).

Historique[modifier | modifier le code]

Au début du XIXe siècle, cette voie de l'ancienne commune de Belleville desservait deux moulins, le moulin Neuf et le moulin Vieux, qui étaient situés vers l'emplacement de la villa Ottoz, démolie en 1976[1],[2].

Alors qu'elle porte sa dénomination actuelle, la partie située entre les rues de Belleville, Vilin et des Envierges, est classée dans la voirie parisienne en vertu du décret du 23 mai 1863.

Elle est prolongée des rues Vilin et des Envierges au passage de l'Isly sous le nom de « rue Piat prolongée » avant de prendre le nom de « rue Piat » par un arrêté du 10 novembre 1873.

L'ouverture du square Alexandre-Luquet a fait disparaitre une partie de la rue.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Stéphane, Dictionnaires des noms de rues, Paris, Édition Mengès, 1977, 786 p. (ISBN 2-8562-0454-6).

Notes et références[modifier | modifier le code]