Rue Milton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

9e arrt
Rue Milton
Image illustrative de l’article Rue Milton
Situation
Arrondissement 9e
Quartier Rochechouart
Début 46-52 rue Lamartine
Fin 29 rue de La Tour-d'Auvergne
Morphologie
Longueur 360 m
Largeur 13 m
Historique
Création 1873
Dénomination 1868
Ancien nom Rue Neuve-Bossuet
Rue Neuve-Fénelon
Passage Fénelon
Géocodification
Ville de Paris 6292
DGI 6369

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
rue Milton
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Milton est une voie du 9e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

École primaire de la rue Milton avec le portrait sculpté de John Milton

La rue Milton est une voie publique située dans le 9e arrondissement de Paris. Elle débute au 46-52 rue Lamartine et se termine au 29 rue de La Tour-d'Auvergne.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom du poète anglais John Milton (1608-1674).

Historique[modifier | modifier le code]

La rue Milton résulte, par arrêté du 10 novembre 1873, de la réunion de :

Décret du 10 août 1868 
« Napoléon, etc.,
Sur le rapport de notre ministre secrétaire d’État au département de l'intérieur,
Vu l'ordonnance du 10 juillet 1816;
Vu les propositions de M. le préfet de la Seine;
Avons décrété et décrétons ce qui suit :
Article 5 — Les deux voies projetées sur les terrains de l'ancien abattoir de Montmartre recevront :
la première, parallèle au boulevard de Rochechouart le nom de rue Gérando;
la deuxième, parallèle à l'avenue Trudaine, celui de rue Quesnay[1].
Les trois voies en cours d'exécution aux abords du temple évangélique projeté, seront dénommées ainsi qu'il suit :
La première, située entre les rues de Maubeuge et des Martyrs, au sud du dit temple, prendra le nom de Hippolyte-Lebas;
La deuxième, située entre les mêmes voies, au nord dudit temple, celui de rue Choron.
La troisième, ouverte en prolongement de la voie privée dite rue Neuve-Bossuet, celui de « rue Milton ».
La voie dite rue de Laval-prolongée, située entre les rues de Maubeuge et des Martyrs, recevra le nom de rue Condorcet.
etc.
Article 17. — Notre ministre secrétaire d'État au département de l'Intérieur est chargé de l'exécution du présent décret.
Fait au palais de Fontainebleau, le 10 août 1868[2]. »

Les diverses parties de cette rue avait été classées dans la voirie de Paris par décret du 27 juillet 1870 :

̣̣̪« Napoléon, etc.,
Sur le rapport de notre ministre secrétaire d’État au département de l'intérieur,
Vu le plan d'alignement dressé pour les rues dites Fénelon[3], Neuve-des-Martyrs et la partie de la rue Neuve-Bossuet comprise entre la « rue Milton » et la rue Fénelon, à Paris;
Les engagements souscrits par les propriétaires riverains de ces rues ;
Les délibérations du Conseil municipal de Paris, en daté des 8 avril et 3 juin 1870;
Les pièces de l'enquête;
La proposition du sénateur préfet de la Seine
La loi du 3 mai 1841 et le décret-loi du 26 mars 1852
Notre Conseil d’État entendu, avons décrété et décrétons ce qui suit:
Article 1 — Les rues dites Fénelon[3], Neuve-des-Martyrs, et la partie de la « rue Neuve-Bossuet »[4], comprise entre les rues Milton et Fénelon, sont classées au nombre des voies publiques de la ville de Paris.
Ce classement aura lieu à la charge, par les propriétaires riverains de céder gratuitement à la ville de Paris le sol de ces voies nouvelles, et de se conformer aux autres conditions énoncées dans la délibération du Conseil municipal du 8 avril 1870, suivant les offres faites parles propriétaires du nouveau quartier des Martyrs.
Les alignements des dites rues sont arrêtés suivant les tracés noirs avec lisérés bleus du plan ci-annexé, que nous approuvons à cet effet,
Article 2 — Notre ministre secrétaire d'État au département de l'intérieur est chargé de l'exécution du présent décret ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

  • Jean Dorville (1901-1986), artiste peintre et lithographe, vécut Rue Milton.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cette rue ne fut pas éxecutée
  2. MM. Alphand, A. Deville et Hochereau, Recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques.
  3. a et b Rue Milton, entre la Cité Fénelon et la rue de La Tour-d'Auvergne
  4. Rue Milton, partie entre la rue Choron et la cité Fénelon