Rue Marsoulan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

12e arrt
Rue Marsoulan
Image illustrative de l’article Rue Marsoulan
Vue en direction de la rue du Rendez-Vous.
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Bel-Air
Début 66, boulevard de Picpus et 45, avenue de Saint-Mandé
Fin 48, cours de Vincennes
Morphologie
Longueur 260 m
Largeur 12 m
Historique
Création 1867 et 1909
Dénomination
Ancien nom Rue Ruty
Géocodification
Ville de Paris 6047
DGI 6126
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Marsoulan
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Marsoulan est une voie située dans le quartier du Bel-Air du 12e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Marsoulan est accessible par :

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom d'Henri Marsoulan (1839-1909), ancien conseiller municipal (socialiste) d'arrondissement[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette rue est ouverte sous le nom de « rue Ruty », du nom du général Charles-Étienne-François Ruty, pair de France, entre le cours de Vincennes et la rue du Rendez-Vous en 1867, puis étendue d'un tronçon jusqu'à l'avenue de Saint-Mandé en 1912 où elle reçoit son nom actuel.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

La rue héberge à son angle avec la rue du Rendez-Vous une antenne de la préfecture de police de Paris, qui était un ancien commissariat de police du quartier, ainsi que l’église de l'Immaculée-Conception de Paris. Ce commissariat a été utilisé comme décor par Jacques Tardi dans l'album Casse pipe à la Nation, d'après le roman de Léo Mallet. Un peu plus haut se trouve l'école maternelle et primaire Marsoulan.

La Fondation Louis-de-Broglie se trouve au no 23. Le no 29 fut le site du premier siège de la Cinémathèque française, fondée officiellement en 1936 par Henri Langlois, Georges Franju et Jean Mitry.

Notes et références[modifier | modifier le code]