Rue Littré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

6e arrt
Rue Littré
Image illustrative de l’article Rue Littré
La rue Littré en 2021.
Situation
Arrondissement 6e
Quartier Notre-Dame-des-Champs
Début 81, rue de Vaugirard
Fin 148, rue de Rennes
Morphologie
Longueur 171 m
Largeur 12 m
Historique
Dénomination 1882
Géocodification
Ville de Paris 5656
DGI 5716
Géolocalisation sur la carte : 6e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 6e arrondissement de Paris)
Rue Littré
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Littré
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Littré est une voie du 6e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Littré est une voie publique située dans le 6e arrondissement de Paris. Elle débute au 81, rue de Vaugirard et se termine au 148, rue de Rennes.

Le quartier est desservi par la ligne de métro 4 à la station Saint-Placide et par les lignes de bus RATP 39, 89, 94, 95 et 96.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Émile Littré.

Elle porte le nom d'Émile Maximilien Littré (1801-1881), savant et érudit, auteur d'un grand Dictionnaire de la langue française.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie est ouverte par la Société foncière lyonnaise en 1881[1]. Elle est classée dans la voirie parisienne par un décret du et prend sa dénomination actuelle par un arrêté du .

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

No 3.
  • No 3 : immeuble dont le permis de construire date de 1882, édifié par la Société de construction de la rue Littré[2]. L’architecte André-Félix Narjoux (1867-1934) y a longtemps habité et y est décédé[3].
  • No 6 : école maternelle, école primaire de filles décorée a fresco[4], puis école primaire de garçons. Elle devient en 1926 l'École de photographie et cinématographie de la rue de Vaugirard, aujourd'hui École nationale supérieure Louis-Lumière, dont la première rentrée des élèves s'effectue en [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, p. 49.
  2. Demandes de permis de construire parisiens, volume 6, Archives départementales de Paris.
  3. L’Espérantiste : organe propagateur de la langue internationale Espéranto, 31 mai 1902, Gallica.
  4. Le projet décoratif initial avait pour thème « Les enfants dans la nature », neuf peintures devaient orner les murs. Les élèves de Paul Baudoüin, dont Madeleine Massonneau, exécutèrent le travail. Il ne subsiste que la fresque sur le grand mur, signée par Myrthée Baillon de Wailly (cf. Fonds des Archives de Paris (AD75), section V : administration départementale et régionale, chapitre « Affaires scolaires » : écoles et établissements d'enseignement. 3171W 1, 16, école publique de garçons, 85, rue de Vaugirard, 6e arr. puis 6, rue Littré, 6e arr. ; école publique de filles, 85, rue de Vaugirard, 6e arr. puis 6, rue Littré, 6e arr.. Scolarité et fonctionnement, 1888-2000. 3172W 1, 5 ; école publique maternelle sise 85, rue de Vaugirard puis 6, rue Littré, 6e arr. Scolarité et fonctionnement, 1895-1957.
  5. Françoise Denoyelle, « Lumières sur les archives de l'ENS Louis-Lumière », Cahiers Louis-Lumière, 2015, p.104.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]