Rue Jean-du-Bellay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

4e arrt
Rue Jean-du-Bellay
Image illustrative de l’article Rue Jean-du-Bellay
Vue de la rue en direction du pont Louis-Philippe.
Situation
Arrondissement 4e
Quartier Notre-Dame
Début 55, quai de Bourbon
Fin 33, quai de Bourbon
Morphologie
Longueur 75 m
Largeur 16 m
Historique
Création Décret du 1er août 1860
Dénomination Arr. du 24 juin 1907
Ancien nom Rue du Bellay
Géocodification
Ville de Paris 4795
DGI 4883
Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 4e arrondissement de Paris)
Rue Jean-du-Bellay
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Jean-du-Bellay
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Jean-du-Bellay est une voie située sur l’île Saint-Louis, dans le 4e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Jean-du-Bellay est desservie à proximité par la ligne (M)(7) à la station Pont Marie, ainsi que par les lignes de bus RATP 24 67 86 87.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Jean du Bellay.

De sa création au début du XXe siècle, la voie s'appelle « rue du Bellay », en hommage à Jean du Bellay (1492-1560), cardinal, évêque de Paris, en raison du voisinage de Notre-Dame de Paris[1]. La rue prend son nom actuel en 1907, pour préciser à qui l'odonyme fait référence, et notamment pour le distinguer du poète Joachim du Bellay.

Historique[modifier | modifier le code]

La rue a été ouverte en 1860, dans le cadre des travaux entrepris sous le Second Empire, et notamment pour servir de débouché au pont Louis-Philippe, dont la reconstruction a été l'occasion d'un léger déplacement. Le précédent pont reliait en ligne droite la rive droite de Seine à l'île de la Cité, en prenant appui sur la pointe de l'île Saint-Louis. Le nouveau plan de circulation passant par l'île, la « rue du Bellay » fut créée, lotie et bâtie dans les années 1860 pour relier les deux ponts et permettre la jonction entre le quartier Saint-Gervais et la Cité.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

  • Nos 8 et 10 : Immeubles construit, en 1881, par l'architecte Gabriel Pasquier

Références[modifier | modifier le code]