Rue Hullos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liege enseigne droite.svg
Blason liege.svg
LIÈGE
Rue Hullos
Image illustrative de l’article Rue Hullos
La rue Hullos vue de puis la rue Sainte-Marguerite
Situation
Coordonnées 50° 38′ 37″ nord, 5° 33′ 30″ est
Section Liège
Quartier administratif Saint-Laurent
Début Rue Sainte-Marguerite
Fin Rue Bidaut
Morphologie
Type Rue
Fonction(s) urbaine(s) Résidentielle
Forme Rectiligne
Longueur ~465 m
Histoire
Création 1873

La rue Hullos est une rue liégeoise qui va de la rue Sainte-Marguerite à la rue Bidaut.

Odonymie[modifier | modifier le code]

« Hullos » ou « Hollius »[1] est le nom donné par Jean d'Outremeuse au forgeron légendaire originaire de Plainevaux Gilles d'Orval qui aurait découvert la houille en Publémont[2] au XIIe siècle.

Architecture et monuments[modifier | modifier le code]

La rue présente principalement des maisons construites à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

  • architecte Edgard Thibeau : no 93, 95 (maisons).
  • architecte J. Tombeux : no 109,11 (maisons).
  • devant le no 54 (commissariat de police) : monument (buste) de Louis Rademecker. Inscription sur le monument : « Louis Rademecker - Commissaire de police mort en héros à la citadelle de Liège le - Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux »

Rues adjacentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Monoyer, Mémoire sur l'origine et le développement de l'industrie houillère dans le bassin du Centre, Mons, Hector Manceaux, , p. 12
  2. André De Bruyn, Anciennes Houillères de la Région liégeoise, Éditions Dricot, , 208 p. (ISBN 2-87095-058-6 et 9782870950586, OCLC 71683659, lire en ligne), p. 24

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]