Rue Henri-Barbusse (Gennevilliers)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rue Henri-Barbusse
Image illustrative de l’article Rue Henri-Barbusse (Gennevilliers)
"Le Bon accueil", refuge pour animaux abandonnés, rue du Moulin de la Tour.
Situation
Coordonnées 48° 55′ 25″ nord, 2° 18′ 00″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Gennevilliers
Début Avenue Gabriel-Péri
Fin Boulevard Zéphyrin-Camelinat
Morphologie
Type Rue
Histoire
Anciens noms Rue du Moulin de la Tour[1]
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Rue Henri-Barbusse
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Rue Henri-Barbusse
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine
(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Rue Henri-Barbusse

La rue Henri-Barbusse est une voie de communication située sur la commune de Gennevilliers.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Henri-Barbusse est accessible par la station de métro gabriel-Péri sur la ligne 13 du métro de Paris.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom de l'écrivain français Henri Barbusse (1873-1935).

Historique[modifier | modifier le code]

Le moulin de la Tour, Gennevilliers.

Cette rue s'appelait autrefois « rue du Moulin de la Tour » car à cet endroit se trouvait le Moulin de la Tour, construit en 1748 par la famille Brenu.

La production de farine s'arrête au début du XXe siècle. Le moulin sera détruit en 1933[2].

Il est représenté sur une toile de Berthe Morisot intitulée Le Petit moulin de Gennevilliers, peinte au printemps 1875, lorsque l'artiste et son mari Eugène séjournent chez sa belle-famille à Gennevilliers, peu de temps après leur mariage[3]. Ce tableau appartient à une collection particulière[4].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Centre de Secours, Gennevilliers.

La rue Henri-Barbusse longe également une partie du jardin Chenard et Walcker.

Notes et références[modifier | modifier le code]