Rue Hassiba-Ben-Bouali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rue Hassiba Ben Bouali)

Rue Hassiba-Ben-Bouali
Image illustrative de l’article Rue Hassiba-Ben-Bouali
Rue Hassiba-Ben-Bouali près de la gare de l'Agha
Situation
Coordonnées 36° 46′ 02″ nord, 3° 03′ 22″ est
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Wilaya d'Alger
Ville Alger-Centre, Sidi M'Hamed, Belouizdad
Début Boulevard Colonel Amirouche
Fin Rue de Tripoli
Morphologie
Type Rue
Forme Rectiligne
Longueur 4 220 m
Histoire
Anciens noms Rue Sadi Carnot
Géolocalisation sur la carte : Wilaya d'Alger
(Voir situation sur carte : Wilaya d'Alger)
Rue Hassiba-Ben-Bouali
Géolocalisation sur la carte : Alger-Centre
(Voir situation sur carte : Alger-Centre)
Rue Hassiba-Ben-Bouali

La rue Hassiba-Ben-Bouali (en arabe : شارع حسيبة بن بوعلي), est une rue d'Alger à cheval sur les communes de Sidi M'Hamed et Belouizdad qui va du boulevard Colonel-Amirouche au niveau de la place du Pérou, à la rue de Tripoli à l'entrée de la commune d'Hussein Dey.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une des plus longues rues d'Alger avec plus de 4 km de long. Le premier kilomètres traverse le quartier de l'Agha avec des immeubles de type haussmannien dans la continuité de ceux d'Alger-Centre. Ensuite elle traverse l'ancien quartier du champ de manœuvres avec des immeubles d'habitation des années 1950 et des ateliers. Elle longe la voie de chemin de Fer.

Histoire[modifier | modifier le code]

La rue porte le nom de l'une héroïne de la Guerre d'Algérie, Hassiba Ben Bouali (1938-1957).

La rue Sadi Carnot puis la rue de Constantine étaient jusqu'au début du XXe siècle les principaux artères d'accès à la ville d'Alger en venant de l'est du pays en empruntant la Route nationale no 5.

À l'indépendance de l'Algérie, cet axe est renommé rue Hassiba Ben Bouali.

Depuis la création en contre-bas au niveau du port de la voie rapide appelée route moutonnière puis renommée Avenue de l'ALN à l'indépendance, plusieurs bretelles ont été créées. Il y'a tout d'abord la rampe Chassériau, les rampes Poirel et Noël qui existent toujours, la rampe Crampel aujourd'hui disparue, la rampe Polignac qui a été modernisée avec deux ponts qui rejoignent la rocade nord d'Alger.

En 2005, une nouvelle bretelle a été créée au niveau de la place du 1er mai. En 2007 une autre a été inaugurée au niveau du Jardin d'essai du Hamma.

Transport public[modifier | modifier le code]

  • Gare ferroviaire des Ateliers.
  • Bus de l'ETUSA, lignes 1, 7, 14, 19, 27, 79, 89, 90, 101

Adresses notables[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]