Rue Dumont-d'Urville (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue Dumont-d'Urville.
16e arrt
Rue Dumont-d’Urville
image illustrative de l’article Rue Dumont-d'Urville (Paris)
La rue Dumont-d'Urville.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Chaillot
Début 2, rue de Belloy et 14, place des États-Unis
Fin 63, avenue d'Iéna
Morphologie
Longueur 368 m
Largeur 12 m
Historique
Création 1789
Dénomination 1864
Ancien nom Chemin de ronde de l'Étoile
Géocodification
Ville de Paris 3015
DGI 2986

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Dumont-d’Urville
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Dumont-d’Urville est une voie du 16e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Dumont-d’Urville est une voie publique située dans le 16e arrondissement de Paris. Elle commence au 2, rue de Belloy et au 14, place des États-Unis et se termine au 63, avenue d’Iéna. Orientée nord-sud, elle est longue de 368 mètres et large de 12.

Le site est desservi par la ligne (M)(6), aux stations Kléber et Boissière, ainsi que par les lignes de bus RATP 22 30.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Jules Dumont d’Urville.

Elle est nommée en l'honneur du navigateur français Jules Dumont d'Urville (1790-1842).

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie est ouverte par ordonnance du Bureau des finances du 16 janvier 1789, par la Ville de Paris lors de l'ouverture des avenues d'Iéna et Kléber.

Elle occupe l'emplacement d'une partie de l'ancien chemin de ronde de l'Étoile, qui était situé à l'intérieur de l'ancien mur d'octroi qui fut aligné en 1848, nivelé en 1862, prolongé jusqu'à la rue de Belloy en 1863 et dénommé « rue Dumont-d'Urville » par un décret du 2 mars 1864.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

No 6 : hôtel Lepel-Cointet.

Bâtiment détruit[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Protections patrimoniales, 16e arrondissement, Ville de Paris, Règlement du PLU, tome 2, annexe VI, p. 340 à 432.
  2. Auguste Doniol, Histoire du XVIe arrondissement de Paris, Hachette, 1902.

Articles connexes[modifier | modifier le code]