Rue Custine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

18e arrt
Rue Custine
Image illustrative de l’article Rue Custine
Rue Custine au niveau de la rue de Clignancourt.
Situation
Arrondissement 18e
Quartier Clignancourt
Début 35, boulevard Barbès
Fin 34, rue du Mont-Cenis
Morphologie
Longueur 540 m
Largeur 20 m
Historique
Dénomination 1867
Géocodification
Ville de Paris 2492
DGI 2496

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Custine
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Custine est une voie du 18e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Custine est une voie publique située dans le 18e arrondissement de Paris. Elle débute au 35, boulevard Barbès et se termine au 34, rue du Mont-Cenis.

Elle est desservie à quelque distance par la ligne (M)(12) à la station Lamarck - Caulaincourt et par les lignes de bus RATP 80 Montmartrobus à l'arrêt Custine-Ramey.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Adam-Philippe de Custine.

La rue rend honneur au général Adam-Philippe de Custine (1742-1793)[1]

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie est ouverte par un décret du 23 mai 1863 entre le boulevard Barbès et la rue Ramey et prend sa dénomination actuelle par un décret du 2 mars 1867. C'est la dernière rue tracée sur le domaine du Château Rouge, entraînant ainsi sa disparition définitive[2].

Elle est prolongée entre la rue Ramey et la rue du Mont-Cenis par un décret du 11 août 1867. Cette partie prend également le nom de « rue Custine » par un arrêté du 3 septembre 1869.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

  • Dans cette rue vécut le peintre Edmond Heuzé à partir de 1895.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Stéphane, Petite et grande histoire des rues de Paris, éditions Albin Michel, p. 92.
  2. Atlas historique de Paris, « Les grands lotissements de 1820 à 1850 » ; « Le lotissement du Château Rouge ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]