Rue Chrétien-de-Troyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

12e arrt
Rue Chrétien-de-Troyes
Image illustrative de l’article Rue Chrétien-de-Troyes
Vue de la rue depuis le carrefour avec la rue Roland-Barthes. À gauche, le square Philippe-Farine.
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Quinze-Vingts
Début Rue de Rambouillet
Fin Avenue Daumesnil
Morphologie
Longueur 205 m
Largeur m
Historique
Création 1988
Dénomination 1988
Ancien nom Voie BB/12
Géocodification
Ville de Paris 2012
DGI 2022
Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Rue Chrétien-de-Troyes
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Chrétien-de-Troyes
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Chrétien-de-Troyes est une voie située dans le quartier des Quinze-Vingts du 12e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Vue de la rue depuis l'avenue Daumesnil.

Elle porte le nom du poète médiéval français Chrétien de Troyes (1135-1183).

Historique[modifier | modifier le code]

La voie est créée dans le cadre de l'aménagement de l'îlot Chalon sous le nom provisoire de « voie BB/12 » et prend sa dénomination actuelle par arrêté municipal du .

Historiquement, les alentours de la gare de Lyon ont été le premier lieu d'installation de la diaspora chinoise en France, dès le début du XXe siècle, comme le rappelle une plaque commémorative apposée dans cette rue, à quelques mètres à droite de l'entrée au no 16 du centre Henri-Lang, un imposant bâtiment de la SNCF. On peut y lire :

« De 1916 à 1918, cent quarante mille travailleurs chinois participèrent en France à l'effort de guerre des Alliés et perdirent plusieurs milliers des leurs. Au lendemain de la victoire, 3 000 d'entre eux s'installèrent définitivement dans ce pays et créèrent autour de la gare de Lyon à Paris la première communauté chinoise. Novembre 1988. »

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Le mail Gatbois qui longe une grande partie de cette courte rue est devenu le square Philippe-Farine, inauguré le .

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]