Rue Boissière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

16e arrt
Rue Boissière
Image illustrative de l’article Rue Boissière
La rue Boissière, vue depuis la place d'Iéna.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Chaillot
Début 6, place d'Iéna
Fin 3, place Victor-Hugo
Morphologie
Longueur 750 m
Largeur 16 m
Historique
Création Avant 1730
Dénomination 1868
Ancien nom Rue du Cœur-Volant
Rue de la Croix-Boissière
Géocodification
Ville de Paris 1082
DGI 1074
Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Rue Boissière
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Boissière
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Boissière est une voie du quartier de Chaillot du 16e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Relativement rectiligne, la rue Boissière, du sud-est vers le nord-ouest (selon le sens de la numérotation), relie la place d'Iéna à la place Victor-Hugo, croisant vers son milieu l'avenue Kléber. Dans sa section nord-ouest, la circulation s'y effectue en sens unique (de la place Victor-Hugo jusqu'à l'avenue Kléber), puis à double sens dans sa section sud-est, où à son croisement avec la rue de Lübeck, elle traverse la place Marlène-Dietrich. En légères pentes sur son parcours, elle est établie sur deux versants de la colline de Chaillot, atteignant son point le plus haut à son croisement avec la rue Lauriston.

La rue est desservie, au nord, par la ligne de métro (M)(2) à la station Victor Hugo, par la ligne de métro (M)(6) à la station Boissière et par la ligne de métro (M)(9), au sud, à la station Iéna, ainsi que par la ligne de bus RATP 82.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Son nom — ainsi que celui de la villa Boissière, au no 29 de la rue — provient de son voisinage avec l'ancienne Croix Boissière, une croix ornée de buis les jours de fête, comme le dimanche des Rameaux.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie de l'ancienne commune de Passy existait en 1730 à l'état de chemin entre les actuelles rue Hamelin et avenue Kléber. Transformée en rue, elle est dénommée « rue du Cœur-Volant », du nom d'une enseigne de cabaret, puis elle prend le nom de « rue de la Croix-Boissière ».

Classée dans la voirie parisienne par un décret du , elle prend sa dénomination actuelle par un arrêté du .

Bâtiments et lieux remarquables[modifier | modifier le code]

No 45.
No 47.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Bonnafous, « Ettore et Jean Bugatti », www.motorlegend.com, 3 septembre 2006.
  2. Sylvain Reissier, « Bugatti », www.lefigaro.fr, 26 septembre 2009.
  3. Notice no PA00086673, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. Miguel Ruiz, Dictionnaire des rues de Paris, Books on Demand, 2020 (ISBN 978-2322260027).
  5. Demandes de permis de construire parisiens, volume 6, Archives départementales de Paris.
  6. Annuaire de la curiosité et des beaux-arts : Paris, départements, étranger, 1er janvier 1932.
  7. Archives nationales, Fonds Gradis, 181 AQ 1-156.
  8. « Chapelle Sainte-Thérèse », www.patrimoine-religieux.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]