Rue Bois-l'Évêque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liege enseigne droite.svg
Blason liege.svg
LIÈGE
Rue Bois-l'Évêque
Image illustrative de l’article Rue Bois-l'Évêque
Maison Art déco, rue Bois-l'Évêque, 11
Situation
Coordonnées 50° 37′ 38″ nord, 5° 33′ 36″ est
Section Liège
Quartier administratif Laveu
Début Rue des Éburons
Rue de Joie
Avenue de l'Observatoire
Fin Boulevard Gustave Kleyer
Morphologie
Type Rue
Fonction(s) urbaine(s) Résidentielle
Forme côte
Longueur ~620 m

La rue Bois-l'Évêque est une rue liégeoise du quartier du Laveu qui va de la rue des Éburons au boulevard Gustave Kleyer.

Situation et description[modifier | modifier le code]

Cette artère se situe dans la partie sud du quartier du Laveu. Longue d'environ 620 m, cette rue s'élève vers les hauteurs de la ville et le quartier de Cointe au niveau du boulevard Gustave Kleyer. La rue compte environ 130 habitations.

Odonymie[modifier | modifier le code]

Bois-l'Évêque était jadis un hameau entouré par une zone boisée (Bois d'Avroy) qui appartenait au prince-évêque de Liège. Ce bois est toujours visible aux alentours de la rue et de part et d'autre du boulevard Gustave Kleyer (parc communal de Cointe).

Architecture[modifier | modifier le code]

Quatre immeubles d'époques et de styles différents sont repris à l'inventaire du patrimoine culturel immobilier de la Wallonie.

  • Au no 11, un immeuble de style Art déco a été réalisé par l'architecte Urbain Roloux dans les années 1930. La façade joue sur les volumes avec un retrait (porte d'entrée) et une saillie (balconnet à base triangulaire sur console ouvragée) et possède, sous la corniche, une longue frise décorative en béton peint de couleur jaune[1].
  • L'immeuble sis au no 31, de style éclectique possède deux dessins à motifs végétaux et blasons réalisés en mosaïques et placés au tympan des baies vitrées du rez-de-chaussée. Il a été bâti au début du XXe siècle d'après les plans de l'architecte L. Piron[2].
  • Au no 93, une maison de maître de style néo-classique a été construite vers le milieu du XIXe siècle.
  • La maison la plus ancienne de la rue, datée à l'intérieur de 1679, se trouve au no 107. Si la façade peinte en blanc ne conserve pas beaucoup de traces du passé, l'arrière de la maison montre des caractéristiques plus anciennes au niveau des encadrements des baies[3].

L'immeuble sis au no 10 possède un sgraffite semi-circulaire représentant un moulin à vent.

Voies adjacentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]