Rudolf Sutermeister

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rudolf Sutermeister
Naissance
Wynigen, Drapeau de la Suisse Suisse
Décès (à 66 ans)
Zofingue, Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale
médecin et socialiste utopiste suisse
Auteur
Langue d’écriture allemand (Suisse), de
Mouvement socialisme utopique
Genres
pamphlet

Œuvres principales

Die Noth und Rettung[1]

Rudolf Sutermeister, né le à Wynigen et mort le à Zofingue, est un médecin et socialiste utopiste suisse allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin social de profession, il se maria avec Susanna Obertüfer en 1825 et eut quatre enfants[2].

Il « se consacra aux pauvres »[3]. Politiquement, il fut inspiré par Charles Fourier et le saint-simonisme et ami de Wilhelm Weitling[4]. « En 1837, il [publia] un manifeste à ses concitoyens où se mêlaient le chiliastique des sectes qui fleurissaient alors dans la Haute Argovie et les emprunts aux écoles socialistes françaises. »[3]

Sutermeister promouvait une transformation communiste de la société suisse. Avec August Becker et Johannes Glur, il fonda un cercle libéral-communiste. Considéré, avec Gustav Siegfried, comme premier socialiste suisse allemand, il publia des pamphlets millénaristes qui furent distribués par la Ligue des justes en Suisse[5]. Mais « [c]ontrairement à Siegfried qui estimait impossible et néfaste toute réalisation immédiate et partielle, entendant réserver toutes ses forces à la propagande préalable, Sutermeister chercha vainement, de 1840 à 1844, à créer un phalanstère qui lui aurait permis d'appliquer ses théories sociales. »[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Rudolf Sutermeister, Die Noth und Rettung : Ein Wort zur Zeit, zunächst an das liebe Schweizervolk, von einem freimüthigen und wohlmeinenden Gesandten, Langenthal,‎ (réimpr. 2011), 24 p. (ISBN 978-3226010060, OCLC 78599096, présentation en ligne) [(attribut: pöbelhaft)]
  2. http://www.geni.com/people/Rudolf-Sutermeister/6000000004969872520
  3. a, b et c Marc Vuilleumier, Ruth Fivaz-Silbermann: Histoire du mouvement ouvrier en Suisse. Librairie Droz, 1973, p. 66. ISBN 9782600041874
  4. Antje Gerlach: Deutsche Literatur im Schweizer Exil. Vittorio Klostermann, 1975, p. 182. ISBN 9783465010425
  5. Rudolf Weber: Rudolf Sutermeister und Gustav Siegfried: zwei Zofinger Frühsozialisten. In: Zofinger Neujahrsblatt. Vol. 87, 2002. p. 27-42.

Sur les autres projets Wikimedia :