Ruddy Zang-Milama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ruddy Zang-Milama Portail athlétisme
Ruddy Zang Milama 2012 Olympics.jpg
Ruddy Zang-Milama lors des Jeux olympiques de 2012
Informations
Disciplines 100 m, 200 m
Nationalité Drapeau : Gabon Gabonaise
Naissance (28 ans)
Lieu Port-Gentil
Taille 1,56 m
Poids 46 kg
Palmarès
Championnats du monde en salle 0 0 1
Championnats d'Afrique 1 1 1

Paulette Ruddy Zang-Milama (née le à Port-Gentil) est une athlète gabonaise spécialiste du sprint.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est éliminée en quart de finale des Jeux olympiques de 2008 et au premier tour des Championnats du monde 2007 et 2009.

En début de saison 2010, la Gabonaise termine troisième du 60 mètres plat des Championnats du monde en salle de Doha après la disqualification pour dopage de LaVerne Jones-Ferrette[1]. Elle partage la médaille de bronze avec la Jamaïcaine Sheri-Ann Brooks. Fin juillet à Nairobi, elle s'adjuge deux médailles individuelles aux Championnats d'Afrique : l'argent sur 100 mètres où elle établit un nouveau record national en 11 s 15 derrière la Nigériane Blessing Okagbare, et le bronze sur 200 mètres en 23 s 59, après avoir amélioré son record national en demi-finale, 23 s 55[2]. Sélectionnée dans l'équipe d'Afrique lors de la première édition de la Coupe continentale de Split, Paulette Zang-Milama se classe troisième de l'épreuve du relais 4 × 100 mètres aux côtés de Agnes Osazuwa, Oludamola Osayomi et Blessing Okagbare.

Elle remporte le 100 m des championnats de France le 29 juillet 2011 à Albi avec un chrono de 11 s 09. Ce temps devient par la même occasion le record du Gabon. Elle se qualifie pour les demi-finales de Daegu 2011.

En 2012, elle abaisse en 11 s 03 son propre record en 2012 à Port-d'Espagne[3], puis l'égale aux championnats de France le 16 juin[4]. Elle remporte le titre de championne d'Afrique à Porto-Novo devant Blessing Okagbare. Aux Jeux olympiques, elle échoue en demi-finale du 100 m.

En 2015, elle revient à son meilleur niveau en réalisant 11 s 08 à Greensboro[5]. Cependant, à la suite de la suspension par l'IAAF du Gabon de toute épreuve internationale d'athlétisme[6], elle ne peut disputer ni les championnats du monde de Pékin ni les Jeux africains de Brazzaville.


Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Place Épreuve
2010 Championnats du monde en salle Doha 3e 60 mètres
Championnats d'Afrique Nairobi 2e 100 mètres
3e 200 mètres
Coupe continentale Split 3e Relais 4 × 100 mètres
2012 Championnats d'Afrique Porto-Novo 1re 100 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
100 m 11 s 03 (NR) Port-d'Espagne 19 mai 2012
Angers 16 juin 2012
200 m 23 s 54 A (NR) Nairobi 31 juillet 2010
60 m (salle) 7 s 12 Moscou 3 février 2013
100 m haies 14 s 49 (NR) La Roche-sur-Yon 26 octobre 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Profil de Ruddy Zang-Milama sur le site de l’IAAF [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]IAAF Newsletter, « Doha 2010 World Indoor Champs, women’s 60 metres – medals redistributed », www.iaaf.org (consulté le 25 janvier 2011)
  2. « 200 mètres Semifinal Results », www.dbresults.net,‎ (consulté le 31 juillet 2010)
  3. « 100m Dash Results », NAATT,‎ (consulté le 20 mai 2012)
  4. Pierre-Jean Vazel, « Lavillenie flying high, Lemaitre takes sprint double - French champs report », IAAF,‎ (consulté le 18 juin 2012)
  5. « Athlétisme : L’appel à la paix de Ruddy Zang Milama », sur gabonreview.com,‎ (consulté le 19 novembre 2015)
  6. « L ‘ IAAF maintient la suspension du Gabon », sur starafrica.com,‎ (consulté le 19 novembre 2015)