Rubens Peale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peale.
image illustrant un peintre image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un peintre américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rubens Peale
Rembrandt Peale - Rubens Peale - Google Art Project.jpg

Portrait signé par son frère Rembrandt Peale.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Activité
Formation
Père
Fratrie

Rubens Peale est un peintre et un conservateur américain, né le 4 mai 1784 à Philadelphie et mort le 17 juillet 1865 dans cette même ville.

Il est le fils du fameux portraitiste Charles Willson Peale (1741-1827). Il commence sa carrière comme peintre de nature morte mais des problèmes de vue l'obligent à s'orienter vers une carrière de conservateur. À partir de 1810 et jusqu'en 1822, il dirige le Musée de Philadelphie, de 1822 à 1825 le musée consacré à l'œuvre de son frère Rembrandt Peale (1778-1860) et, pour finir, le musée de New York jusque dans les années 1840.

Lors de la crise de 1837, il vend son entreprise à P. T. Barnum et s'installe dans une ferme près de Schuylkill Haven en Pennsylvanie. En 1855, il commence à peintre des natures mortes, certaines inspirées d'œuvres de son frère Raphaelle Peale et de son oncle James Peale (1749-1831), d'autres de son cru. En 1864, avec sa fille Mary Jane Peale (vers 1827-1902), également peintre, il revient à Philadelphie où il étudie la peinture de paysage auprès d'Edward Moran. Bien que Mary Jane termine à l'occasion ses paysages, les natures mortes sont clairement de sa main. Rubens s'intéresse toute sa vie à la peinture d'oiseaux.

Liens externes[modifier | modifier le code]