Roz-sur-Couesnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roz-sur-Couesnon
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Saint-Malo
Canton Dol-de-Bretagne
Intercommunalité communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel
Maire
Mandat
Christophe Fambon
2014-2020
Code postal 35610
Code commune 35247
Démographie
Population
municipale
1 026 hab. (2013)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 35′ 20″ N 1° 35′ 33″ O / 48.588889, -1.592548° 35′ 20″ Nord 1° 35′ 33″ Ouest / 48.588889, -1.5925
Altitude Min. 5 m – Max. 97 m
Superficie 25,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Roz-sur-Couesnon

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Roz-sur-Couesnon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Roz-sur-Couesnon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Roz-sur-Couesnon
Liens
Site web www.roz-sur-couesnon.fr

Roz-sur-Couesnon est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne et peuplée de 1 026 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé au nord du département, le village se trouve en bordure de la baie du mont Saint-Michel.

Le Couesnon ne passe plus par le village, la poldérisation a eu effet de canaliser le fleuve vers le mont Saint-Michel.

Le mont vue depuis le belvédère de Roz-sur-Couesnon.
Communes limitrophes de Roz-sur-Couesnon
Saint-Broladre Beauvoir
Saint-Marcan Roz-sur-Couesnon Saint-Georges-de-Gréhaigne
Sains
Carte de la commune.

Biogéographie[modifier | modifier le code]

Du point de vue de la richesse de la flore, Roz-sur-Couesnon fait partie des communes du département possédant dans leurs différents biotopes le plus de taxons, soit 540 pour une moyenne communale de 348 taxons et un total départemental de 1 373 taxons (118 familles). On compte notamment 36 taxons à forte valeur patrimoniale (total de 207) ; 19 taxons protégés et 17 appartenant à la liste rouge du Massif armoricain (total départemental de 237) [1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village porte le nom de roz qui signifie « tertre » ou « colline »[réf. nécessaire].

Les formes anciennes sont Raux (VIIe siècle), Rox (1070), Ros super Coaisnon (XIVe siècle), Ros supra Coaynon (1516), Le Ros (1630)[2].

En breton, le nom est traduit en Roz-an-Arvor[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse de Roz-sur-Couesnon faisait partie du doyenné de Dol relevant de l'évêché de Dol et était sous le vocable de saint Martin.

En 1500, le manoir de Montortou appartenait à la famille catholique Jehan. Pierre Jehan, sieur de Montortou, était l'époux d'Alienette de La Marche, leurs descendants vivent encore à Saint-Broladre — commune limitrophe de Roz-sur-Couesnon — à Trans-la-Forêt, Rennes, Pontorson, Strasbourg, Mulhouse, Pleine-Fougères, Saint-Brice-en-Coglès, Saint-Thibault-des-Vignes, Montreuil-sous-Bois . Une descendante de Pierre Jehan de La Marche de Montortou fut mariée à un Pied-Noir né à Oran et était apparentée à la mère du ministre Yvon Bourges ; la famille Jehan eut aussi son lot de morts à la Première Guerre mondiale dont Célestin (1890-1916) mort à la bataille de Douaumont à 26 ans qui servit sous les ordres de celui qui devint le général de Gaulle. La famille de Pierre Jehan de La Marche de Montortou possède un blason.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 juillet 2008 Alain Trompette   Maître d'œuvre
septembre 2008[3] en cours Christophe Fambon   Surveillant
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 1 026 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans [4] et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 186 1 200 1 212 1 333 1 354 1 339 1 336 1 413 1 394
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 521 1 447 1 500 1 587 1 769 1 806 1 804 1 800 1 684
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 646 1 603 1 588 1 316 1 348 1 328 1 355 1 299 1 211
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 2012
1 211 1 120 1 006 953 921 952 1 001 1 024 1 020
2013 - - - - - - - -
1 026 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La façade principale de l’église Saint-Martin.
  • Église Saint-Martin-de-Tours[7].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013, légale en 2016.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Diard, La flore d'Ille-et-Vilaine, Atlas floristique de Bretagne, Rennes, Siloë, 2005, carte p. 170.
  2. a et b « Résultats concernant « Roz-sur-Couesnon » », sur la base KerOfis, Office public de la langue bretonne (consulté le 17 juillet 2015).
  3. « Christophe Fambon : « Créer un cadre de vie agréable » », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 octobre 2015)
  4. Date du prochain recensement à Roz-sur-Couesnon, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2007, 2008, 2012, 2013.
  7. « Notice no IA00130793 », base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]