Roz-Landrieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune d’Ille-et-Vilaine
Cet article est une ébauche concernant une commune d’Ille-et-Vilaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Roz-Landrieux
Image illustrative de l'article Roz-Landrieux
Image illustrative de l'article Roz-Landrieux
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Saint-Malo
Canton Dol-de-Bretagne
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Dol et de la Baie du Mont Saint-Michel
Maire
Mandat
Marie-Pierre Martin
2014-2020
Code postal 35120
Code commune 35246
Démographie
Population
municipale
1 336 hab. (2014)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 36″ nord, 1° 48′ 57″ ouest
Altitude Min. 0 m – Max. 50 m
Superficie 18,10 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Roz-Landrieux

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Roz-Landrieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Roz-Landrieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Roz-Landrieux

Roz-Landrieux est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne, peuplée de 1 336 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Parochia de Roz en 1076[1], Roz en 1123 et 1142, Rozlandrioc en 1190, Ros fin du XIe siècle, Roslandrieuc en 1250, Ros Landrioc en 1260[2].

L'ancien breton ros « tertre, butte », est d'un emploi assez fréquent dans la toponymie bretonne[3], où l'on note son emploi jusqu'aux marches du nord est de la Bretagne avec Roz-sur-Couesnon. Le second élément -landrieux représente un nom de saint, dont l'identité est mal déterminée[4]. De manière régulière, le suffixe -oc a évolué en -euc en ancien breton, avant chute de la consonne finale -c par apocope, évolution plutôt romane puisque le stade -ec n'est pas attesté par les formes anciennes. Cela signifie que l'on n'y parlait plus breton depuis le Moyen Âge.

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse de Roz-Landrieux faisait partie du doyenné de Dol relevant de l'évêché de Dol et avait pour vocable Saint-Pierre.

L'abbaye Notre-Dame du Tronchet, possédait des biens, rentes, terres, juridictions, dans la paroisse de Rozlandrieuc[5], dont le prieuré Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

La Révolution[modifier | modifier le code]

La paroisse est érigée en commune en 1790. Le 18 floréal an II (7 mai 1794), elle absorbe la commune de Vildé-Bidon.

XXe et XXIe siècles[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995 mars 2001[6] Louis Roupie   Retraité
mars 2001[7] mars 2014 Léon Mordrelle SE Retraité
mars 2014[8] en cours Marie-Pierre Martin SE Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 1 336 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Roz-Landrieux[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

Roz-Landrieux possède le plus ancien registre paroissial de Bretagne qui nous soit parvenu[10] (1451-1529), après celui de Givry (Saône-et-Loire). Malheureusement, les inscriptions sont lacunaires et de nombreux feuillets ont disparu ; par exemple, les premières pages sont manquantes, et les premières inscriptions pourraient dater de 1446[11].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 121 1 304 1 279 1 541 1 592 1 501 1 507 1 548 1 627
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 690 1 750 1 811 1 674 1 707 1 661 1 693 1 659 1 662
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 575 1 517 1 474 1 280 1 224 1 164 1 072 1 025 1 055
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
1 046 962 937 865 939 1 057 1 173 1 313 1 336
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale.
  • Croix du cimetière, du XVIe siècle fut donnée par le curé au seigneur de Beaufort à Plerguer en remerciement de ses dons pour la réfection de la toiture de l'église. Elle est toujours au milieu de la cour du monastère Notre-Dame de Beaufort qui a repris le château de Beaufort.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dom Morice, Preuves de l'Histoire de Bretagne, tome I, page 433)
  2. Hervé Abalain, « Noms de lieux bretons, p.103, Editions Jean-paul Gisserot, ISBN 2877474828 »
  3. Auguste Longnon, Noms de lieu de la France, Librairie Honoré Champion, 1979, p. 328.
  4. Hervé Abalain, op. cit.
  5. Déclaration de l'évêque de Dol, 1575.
  6. « Élections municipales 2001 », sur municipales2001.ouestfrance.fr, Ouest-France (consulté le 17 juillet 2015)
  7. « Léon Mordrelle se représente à Roz-Landrieux », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 juillet 2015)
  8. « Marie-Pierre Martin a pris ses fonctions de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 juillet 2015)
  9. Date du prochain recensement à Roz-Landrieux, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Martin, H. « La christianisation dense de la Bretagne à la fin du Moyen Âge », dans « Fastes et malheurs de la Bretagne ducale », Ouest-France, Rennes, 1982 (p.343).
    Moraux, L. « Les anciens registres de baptêmes de Roz-Landrieux (1451-1520) », Le Rouget de Dol (Association François Duine, Société populaire d’histoire du pays de Dol), n° 75, 1er semestre 1999.
    Moraux, L. « Les registres des baptêmes de Roz-Landrieux de 1451 à 1529 », Le Rouget de Dol, No. 81, 1er semestre 2002, pp. 79-88.
  11. Moraux, 2002, p.80.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]