Royaume de Kotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Royaume de Kotte
(si) කෝට්ටේ රාජධානිය

 – 

Drapeau
Drapeau du Royaume de Kotte
Informations générales
Langue Cingalais
Religion Bouddhisme Theravāda
Histoire et événements
Instauration de la monarchie
Mort du dernier roi de Kotte Dharmapala de Kotte
Rois de Kotte
Dynastie Siri Sanga Bo
Parakramabahu VI
Bhuvanaikabahu VI
Parakramabahu VII
- Parakramabahu VIII
Parakramabahu IX (Royaume divisé)
Vijayabahu VII (Royaume divisé)
Bhuvanaikabahu VII
Dharmapala

Entités précédentes :

Le Royaume de Kotte (en cingalais : කෝට්ටේ රාජධානිය, Kōṭṭē rājadhāniya) est une monarchie qui a existé au XVe siècle. Le royaume était centré sur sa capitale forteresse Sri Jayawardenapura Kotte, l'actuelle capitale du Sri Lanka.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot Kotte est hérité du mot malayalam Kōttei, qui signifie « forteresse »[1]. Le nom Kotte a été introduit par Nissankamalla Alagakkonara, un Indien de Kanchipuram, du Tamil Nadu, et qui est le fondateur de la ville-forteresse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Sri Jayawardenapura Kotte

Pendant le règne de Vikramabahu III de Gampola, le ministre Alakesvara (1370-1385), du clan Alagakkonara ordonna la construction d'une ville forteresse pour contrer les invasions maritimes des sud-indiens.

La forteresse a été rapidement mis à l'épreuve face à l'amiral Zheng He de la Dynastie Ming, en l'an 1410, lors de la Guerre Ming-Kotte (en).

Parakramabahu VI fit de Sri Jayawardenapura Kotte sa capitale en 1412[2].

Montée en puissance[modifier | modifier le code]

Arrivée des portugais[modifier | modifier le code]

Chute du royaume[modifier | modifier le code]

Force militaire[modifier | modifier le code]

L'armée de Kotte a été très liée à la mise en place du Royaume, et sa disparition. Les poèmes écrits à cette époque donne beaucoup de détails sur les forces armées. Avant l'arrivée des portugais, il n'y avait aucune trace de possession d'arme à feu dans le royaume.

Régiments[modifier | modifier le code]

L'armée était divisé en quatre régiments :

  • Ath – régiment d'éléphants ;
  • Ashwa – régiment de chevaux ;
  • Riya – régiment de chariots ;
  • Pabala – régiment d'infanterie.

Victoires militaires majeures[modifier | modifier le code]

  • Capture de Jaffna en 1450, qui était la capitale du Royaume de Jaffna.
  • Capture des Vannimai : les tribus étaient alors des subordonnées du Royaume.
  • Reduit à néant la rébellion des plaines du centre du pays, lancée par Jothiya Situ.
  • Invasion d'un port indien du Royaume de Vijayanagara en réponse au pillage d'un navire appartenant au Royaume de Kotte.

Litterature[modifier | modifier le code]

La littérature est un domaine qui s'est largement développé dans le Royaume de Kotte.

Grand moines poètes de l'ère Kotte[modifier | modifier le code]

Travaux artistique reconnus de cette ère[modifier | modifier le code]

Poèmes Sandesha :

  • Kokila Sandesha
  • Paravi Sandesha
  • Gira Sandesha
  • Salalihini Sandesha
  • Hansa Sandesha
  • Nilakobo Sandesha

Autres poèmes :

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) University of California, The Sri Lanka Archives, vol. 2, Department of National Archives, (lire en ligne).
  2. http://lakdiva.org/codrington/chap06.html

Bibliographie[modifier | modifier le code]