Royals de New Westminster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Royals de New Westminster
Description de l'image Royals de New Westminster.gif.
Fondation 1912
Disparition 1914
Siège New Westminster
Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique
Drapeau du Canada Canada
Couleurs Orange et noir
Ligue PCHA

Les Royals de New Westminster sont une équipe de hockey sur glace dans la province de la Colombie-Britannique, au Canada du début du XXe siècle.

Historique[modifier | modifier le code]

Hugh Lehman dans l'uniforme des Royals de New Westminster.

Saison 1912, champions de la PCHA[modifier | modifier le code]

Les Royals sont créés lors de la saison 1912 pour faire partie de l'Association de hockey de la Côte du Pacifique (souvent désignée par le sigle PCHA en référence à son nom anglais : Pacific Coast Hockey Association) ; la PCHA est créée Le , par les frères Patrick, Frank et Lester, qui utilisent les finances de leur père, Joseph Patrick[1].

Le premier match de la PCHA a lieu le dans la ville de Victoria, en Colombie-Britannique, entre les Senators de Victoria et les Royals de New Westminster. Devant 2 500 spectateurs, Ran McDonald, joueur des Royals, inscrit le premier but de la PCHA ; il inscrit un total de quatre buts pour la victoire des siens 8-3[1].

En quinze rencontres jouées lors de cette première saison, les Royals comptent neuf victoires et six défaites pour la première place du classement et le premier titre de champion de la PCHA[2]. Harry Hyland est le meilleur buteur de l'équipe finissant avec vingt-six buts[3], un de moins que le joueur vedette de Vancouver, Édouard « Newsy » Lalonde, meilleur buteur du championnat[4]. Hyland est tout de même mis en avant en étant sélectionné dans l'équipe d'étoiles de l'Association[3]. Hugh Lehman, le gardien de but de l'équipe fait également partie de cette équipe et termine la saison avec la meilleure moyenne de buts alloués par rencontre, 5,07[5]. Moose Johnson est le troisième joueur de l'équipe à faire partie de l'équipe d'étoiles de la PCHA[6]

Saison 1912-1913[modifier | modifier le code]

La situation des Royals change à la fin de la saison suivante puisqu'ils ne remportent que six rencontres pour neuf défaites ; ils terminent ainsi à la dernière place de la PCHA alors que les joueurs de Victoria, emmenés par Thomas Dunderdale le meilleur buteur de la saison, sont premiers[7]. L'équipe joue ses deux derniers matchs de la saison à Calgary et à Regina[7].

Hyland décide de quitter l'équipe avant les débuts de la saison, il retourne donc jouer dans l'Association nationale de hockey[3] et Ran McDonald est le meilleur buteur des Royals avec quinze buts[8]. Johnson est une nouvelle fois désigné membre de l'équipe d'étoiles de la PCHA[6].

Saison 1913-1914[modifier | modifier le code]

Les Royals jouent leur dernière saison dans la PCHA en 1913-1914 et ils finissent cette année à la deuxième place du classement, une nouvelle fois derrière les joueurs de Victoria[7]. Lehman est une nouvelle fois désigné membre de l'équipe d'étoiles de la PCHA[5].

Quand les dirigeants de l'équipe font le bilan de cette saison, il est estimé que les pertes se situent entre quatre mille et neuf mille dollars[7] ; il est alors décidé de déménager la franchise pour la saison suivante et la renommer Rosebuds de Portland[7].

Résultats par saison[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement[9]
Équipe PJ V D N  BP  BC
1912  15  9   6   0  78 77
1912-1913 15 6 9 0 67 74
1913-1914 15 7 9 0 75 81

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Diamond 1998, p. 35
  2. Coleman 1964
  3. a b et c Diamond 1998, p. 722
  4. Diamond 1998, p. 742
  5. a et b Diamond 1998, p. 1667
  6. a et b (en) « Moose Johnson, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 28 décembre 2011)
  7. a b c d et e Diamond 1998, p. 36
  8. Coleman 1964, p. 243–244
  9. (en) « Standings for the New Westminster Royals of the PCHA », sur The Internet Hockey Database (consulté le 28 décembre 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports, , 1879 p. (ISBN 978-0836271140)
  • (en) Charles Coleman, The Trail of the Stanley Cup vol. 1, 1893–1926 inc., Sherbrooke Daily Record Company Ltd., NHL,