Royall Tyler (universitaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Royall Tyler
Royalltyler.jpg
Royall Tyler
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Ordre du Soleil levant de troisième classe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Royall Tyler (né le ) est un universitaire américain, traducteur de littérature japonaise.

Descendant du dramaturge américain Royall Tyler (en) (1757–1826), il naît à Londres, grandit aux États-Unis et, au cours de ses études secondaires, en France. Il est titulaire d'un B.A. de langues d'extrême orient de l'université Harvard et d'un doctorat en littérature japonaise de l'université Columbia[1]. Entre 1990 et sa retraite en 2000, il enseigne à l'université nationale australienne à Canberra[2]. Il est précédemment enseignant à l'université d'État de l'Ohio, à l'université du Wisconsin à Madison et à l'université d'Oslo en Norvège[1]. Il réside dans la partie rurale de la Nouvelle-Galles du Sud.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Études et traduction (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Pining Wind: A Cycle of Nô Plays, Cornell East Asia Papers, 1978.
  • Granny Mountains: A Second Cycle of Nô Plays, Cornell East Asia Papers, 1978.
  • Japanese Tales, Pantheon, 1987.
  • French Folktales, Pantheon, 1989.
  • Japanese Nô Dramas, Penguin, 1990.
  • The Miracles of the Kasuga Deity, Columbia University Press, 1992.
  • The Tale of Genji, Viking, 2001 (hardback) and Penguin, 2002 (paper).
  • Mistress Oriku: Stories from a Tokyo Teahouse by Kawaguchi Matsutarô, Tuttle, 2007.
  • The Glass Slipper and Other Stories by Yasuoka Shôtarô, Dalkey Archive Press, 2008.
  • The Disaster of the Third Princess: Essays on The Tale of Genji, ANU E Press, 2009.
  • The Ise Stories: Ise monogatari, University of Hawai'i Press, 2010 (with Joshua Mostow).
  • Flowers of Grass by Fukunaga Takehiko, Dalkey Archive Press, 2012.
  • The Tale of the Heike, Penguin, 2012.
  • Before Heike and After: Hogen, Heiji, Jokyuki, CreateSpace, 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Royall Tyler », Penguin USA (consulté le 12 août 2012)
  2. a b c et d « Lost in translation », Australian National University (consulté le 12 août 2012)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]