Royale Union sportive Gold Star Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ce club ne doit pas être confondu avec la Royale Union Liège (RUL), fruit d'une fusion en 1992 entre le R. FC Bressoux (matricule 23) et le R. FC Jupille (matricule 2825).
R US Gold Star Liège
Logo du R US Gold Star Liège
Généralités
Nom complet Royale Union sportive Gold Star Liège
Noms précédents R. US Liège
Fondation 1908
Statut professionnel amateur
Couleurs Vert et Blanc
Stade Complexe Naimette
Siège Rue Henri Vieuxtemps
4000 Liège
Championnat actuel P2 Liège

Dernière mise à jour : 3 août 2017.

La Royale Union sportive Gold Star Liège (ou R. US Gold Star Liège, ou R. USGS Liège) est un des plus anciens clubs de football belge encore en activité. Il est localisé à Liège et est porteur du matricule 40. Ses couleurs sont le vert et le blanc. Lors de la saison 2017-2018, il évolue en deuxième provinciale. La R. US Gold Star Liège a évolué 8 saisons en séries nationales.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1908 : Fondation de Union sportive de Liège.
  • 1909 : 01/08/1909, Union sportive de Liège s'affilia à l'UBSSA (aujourd'hui URBSFA).
  • 1926 : Union sportive de Liège accéda pour la première fois aux séries nationales.
  • 1926 : Union sportive de Liège se vit attribuer le matricule 40.
  • 1932 : 02/02/1932, Union sportive de Liège (matricule 40) fut reconnue Société royale et prit le nom de Royale Union sportive de Liège (matricule 40).
  • 1953 : 05/09/1953, Royale Union sportive de Liège (matricule 40) fusionna avec Gold Star Liège pour former Royale Union sportive Gold Star Liège (matricule 40).
  • 2008 : La Royale Union sportive Gold Star Liège (matricule 40) fête ses 100 ans d'existence.

Gold Star[1][modifier | modifier le code]

Le "Gold Star Liège" fut créé en 1950. Ce club joua au boulevard Philippet aux confins des quartiers populaires de Saint-Marguerite, Saint-Walburge et Naniot. Il est, à cette époque, le seul club jouant sur le territoire de la Ville de Liège. En effet, nous sommes plus de vingt ans avant la fusion des Communes et ni le Standard à Sclessin, ni le Club liégeois à Rocourt ne jouaient sur le territoire de la Cité Ardente.

Le "Gold Star Liège" fusionna avec la R. US Liège lorsque celle-ci se trouva sans terrain après avoir été priée de quitter ses installations situées aux "Bons-Buveurs" à Saint-Nicolas. L'accord était simple. Un des clubs apportait son Histoire, l'autre son terrain, situé sur le terril Sainte-Margueritte de la Société anonyme des Charbonnages de Bonne Espérance, Batterie, Bonne-Fin et Violette [2].

La R. US Gold Star Liège se développa considérablement et devint un véritable réservoir de jeunes talents. Profitant de sa situation géographique à proximité de quartiers populaires et pratiquant une politique de large ouverture à tout jeune désireux de pratiquer le football, le club connut son âge d’or dans les années 1970, alignant à cette époque 6 équipes de minimes en championnat.

Revenue en P1 liégeoise après une victoire sur le R. FC Jupille, le club connut une montée totalement inattendue en Promotion en 1989. Terminant à égalité avec la R. JS Bas-Oha, la R. US Gold Star Liège remporte le test-match (1-0) disputé à Waremme. N'étant pas préparé pour la "nationale", le matricule 40 sombra. Il retomba jusqu'en P3 en 1996 et pratiquement tous les dirigeants s'en allèrent. Quatre courageux reprirent le destin du vieux club en mains et parvinrent à le stabiliser. Le club fêta ses 100 ans en 2008.

Terrains de la R. US Liège[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour le 13 juin 2013

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 0 0
II 2e nationale 0 0
III 3e nationale 7 0 1
IV 4e nationale 1 0
V 5e nationale 0 0
 
  TOTAUX 8 0 0 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saison[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1926-27 US Liège Promotion (D3) série C 6e/14
2 1927-28 US Liège Promotion (D3) série B 3e/14
3 1928-29 US Liège Promotion (D3) série B 9e/14
4 1929-30 US Liège Promotion (D3) série C 11e/14 Relégué après barrages[saisons 1]
séries régionales
5 1931-32 US Liège Promotion (D3) série D 11e/14
6 1932-33 R. US Liège Promotion (D3) série D 12e/14 Relégué
séries régionales
7 1936-37 R. US Liège Promotion (D3) série B 14e/14 Relégué
séries régionales et provinciales
8 1989-90 R. US Gold Star Liège Promotion série D 14e/16 Relégué
séries provinciales

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Le club doit prendre part à un barrage à trois joué sous forme de groupe. Après une défaite (1-3) à domicile face au R. FC Malmundaria 1904 et un match nul (1-1) à La Jeunesse d'Eupen, l'US Liège est classée troisième de ce barrage et reléguée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ces informations sont le fruit des souvenirs de Marcel Baiwir, un "ancien" de l'US Liège. En 2008, ils furent publiés sur le web: http://www.liegecity.be/pages/extras/usliege.php
  2. http://www.delamarck.com/recit-59-le-gold-star.html

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]