Royal Welch Fusiliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Royal Welch Fusiliers
Création
Dissolution
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Branche British Army
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie de ligne
Garnison Wrexham (Drapeau du pays de Galles Pays de Galles)
Ancienne dénomination 23rd Regiment of Foot
Welch Regiment of Fusiliers
Royal Welch Regiment of Fusiliers
Devise Ich Dien
Anniversaire Fête de la Saint-David ()
Guerres Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Guerre de Succession d'Espagne
Guerre de Succession d'Autriche
Guerre de Sept Ans
Guerre d'indépendance des États-Unis
Guerres de la Révolution française
Guerres napoléoniennes
Guerre de Crimée
Seconde guerre de l'opium
Révolte des cipayes
Seconde guerre des Boers
Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Conflit nord-irlandais
Guerres de Yougoslavie
Emblème Royal Welsh Fusiliers Cap Badge.jpg

Les Royal Welch Fusiliers étaient un régiment d'infanterie de la British Army qui faisaient partie de la Prince of Wales' Division (en). Il a été fondé en 1689, sous le nom de « 23rd Regiment of Foot », pour s'opposer à Jacques II et pour participer à la guerre imminente avec la France. En 1702, il a été renommé en « The Welch Regiment of Fusiliers ». Il a reçu le titre « royal » après s'être battu lors de la guerre de Succession d'Espagne en 1713.

En 2006, le régiment a été amalgamé avec le Royal Regiment of Wales (en) pour devenir le 1er bataillon du Royal Welsh.

Historiquement, le régiment recrutait dans le Nord du pays de Galles. Il ne doit pas être confondu avec le Welch Regiment (en) qui recrutait dans le Sud et l'Ouest du pays de Galles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Amalgame[modifier | modifier le code]

Jusqu'à son amalgame en 2006 avec le Royal Regiment of Wales (en), les Royal Welch Fusiliers étaient l'un des cinq régiments d'infanterie de ligne de la British Army à n'avoir jamais été amalgamés au cours de leur histoire. De nos jours, le régiment forme le 1er bataillon du Royal Welsh.

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Honneurs de bataille[modifier | modifier le code]

Le régiment a reçu les honneurs de bataille suivant :

  • Namur 1695, Blenheim, Ramilies, Oudenarde, Malplaquet, Dettingen, Minden, Égypte
  • Guerre d'indépendance espagnole : Corunna, Martinique 1809, Albuhera, Badajoz, Salamanca, Vittoria, Pyrénées, Nivelle, Orthes, Toulouse, Péninsule
  • Guerre napoléonienne : Waterloo
  • Guerre de Crimée : Alma, Inkerman, Sébastopol
  • Lucknow, Ashantee 1873-1874, Birmanie 1885-1887, Libération de Ladysmith, Afrique du Sud 1899-1902, Perkin 1900
  • Première Guerre mondiale : Mons, Le Cateau, Retraite de Mons, Marne 1914, Aisne 1914 '18, La Bassée 1914, Messines 1914 '17 '18, Armentières 1914, Ypres 1914 '17 '18, Langemarck 1914 '17, Gheluvelt, Givenchy 1914, Neuve Chapelle, Aubers, Festubert 1915, Loos, Somme 1916 '18, Albert 1916 '18, Bazentin, Bois Delville, Pozières, Guillemont, Flers-Courceltte, Morval, Le Transloy, Hauteurs de l'Ancre, Ancre 1916 '18, Arras 1917, Scarpe 1917, Arleux, Bullecourt, Pilckem, Route de Menin, Bois Polygon, Broodseinde, Poelcappelle, Passchendaele, Cambrai 1917 '18, Saint-Quentin, Bapaume 1918, Lys, Bailleul, Kemmel, Scherpenberg, Ligne Hindenburg, Havrincourt, Épéhy, Canal de Saint-Quentin, Beaurevoir, Selle, Valenciennes, Sambre, France et Flandres 1914-1918, Piave, Vittoria Veneto, Italie 1917-1918, Doiran 1917 '18, Macédonie 1915-1918, Suvla, Sari Bair, Débarquement à Suvia, Colline Scimitar, Gallipoli 1915-1916, Rumani, Égypte 1915-1917, Gaza, El Mughar, Jérusalem, Jericho, Tell 'Asur, Megiddo, Nablus, Palestine 1917-1918, Tigris 1916, Kut al Amara 1917, Baghdad, Mésopotamie 1916-1918
  • Seconde Guerre mondiale : Dyle, Défense de l'Escaut, Saint-Omer-La Bassée, Caen, Esquay, Falaise, Nederrjim, Lower Maas, Poche de Venlo, Ourthe, La Rhénanie, Reichswald, Goch, Weeze, Rhin, Ibbenburen, Aller, Nord-Ouest de l'Europe 1940 '44-45, Madagascar, Moyen-Orient 1942, Donbaik, Nord Arakan, Kohima, Mandalay, Ava, Birmanie 1943-1945

Croix de Victoria[modifier | modifier le code]

Les membres du régiment suivants ont été décorés de la croix de Victoria :

Colonels en chef[modifier | modifier le code]

La reine Élisabeth II, colonel en chef des Royal Welch Fusiliers à partir de 1953

Les colonels en chef du régiment ont été :

Traditions[modifier | modifier le code]

Tout comme le Royal Regiment of Wales (en), les Royal Welch Fusiliers avaient une chèvre, qui n'a jamais été appelée « mascotte ». Cette tradition remonte depuis au moins 1775 et possiblement jusqu'à la fondation du régiment. La chèvre se nommait toujours « Billy ».

Musée régimentaire[modifier | modifier le code]

Le Royal Welch Fusiliers Museum (en) se situe à Caernarfon au pays de Galles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]