Roxanne Shanté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gooden.
Roxanne Shanté
Description de l'image Roxanne Shante.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Lolita Shanté Gooden
Naissance (49 ans)
Queens, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeuse
Genre musical Hip-hop, hip-hop old-school, rap hardcore
Instruments Voix
Années actives Depuis 1984
Labels Pop Art Records, 10 Records, Virgin Records (Irlande, Royaume-Uni), Breakout, A&M Records, Cold Chillin’, Reprise, Warner Bros. Records, Livin’ Large, Tommy Boy Records, Warner Bros. Records
Site officiel roxanneshante.com

Roxanne Shanté, de son vrai nom Lolita Shanté Gooden, née le dans le Queens, New York, est une rappeuse américaine, qui s'est popularisée grâce à la « Guerre des Roxanne », et à sa collaboration avec Juice Crew.

Biographie[modifier | modifier le code]

La carrière de Shanté démarre à l'âge de 14 ans, dès son entrée dans le monde influençable du producteur Marley Marl, du radio DJ Mr. Magic et de Tyrone Williams, expliquant pourquoi UTFO (en) a annulé une prestation pour faire leur promotion[1]. Shanté leur propose un enregistrement en réponse au récent titre à succès de UTFO Roxanne, Roxanne, parlant d'une femme rejetée par le groupe[1]. Les trois acceptent et le titre se nomme Roxanne's Revenge, une chanson verbalement insultante dans laquelle Shanté incarne le rôle de Roxanne. La version de Shanté et la version de la véritable Roxanne engendrent la « Guerre des Roxanne » (Roxanne Wars) et popularise Shanté dans le hip-hop. Le single se vendra à 250 000 exemplaires rien qu'à New York.

À 25 ans, Shanté se retire de l'industrie musicale[1]. Elle continue à apparaître brièvement lors de performances live, et comme mentor de jeunes artistes hip-hop féminines. C'est ce qu'elle fait dans l'émission de téléréalité Ms. Rap Supreme sur la chaîne américaine VH1, en donnant quelques stratégies de battles aux finalistes[2]. Elle participe également à quelques publicités pour la marque de boissons Sprite à la fin des années 1990[1].

Elle revient dans la musique en 2008 avec sa chanson Roxanne's Revenge, qui atteint la 42e place des « 100 meilleures chansons hip-hop de VH1 »[3]. Elle réédite la chanson l'année suivante, en 2009. En 2008, dans le magazine Blender[4], et plus en détail dans le Daily News de New York en 2009[5], il est annoncé que Shanté a obtenu son baccalauréat au Marymount Manhattan College, et son diplôme en psychologie de la Cornell University ; ses obligations contractuelles obligent d'ailleurs Warner Music à payer ses études. Il ne s'agit pas là d'une nouvelle selon Shanté ; elle en parle en détail dans le documentaire intitulé Beef II, diffusé en 2004[6]. Cependant, une enquête menée par le journaliste Ben Sheffner, du magazine Slate, explique qu'il n'existe aucune preuve d'obtention de diplôme. Shanté n'a jamais signé avec un label Warner Music, mais était en contrat avec le label indépendant Cold Chillin' Records, qui, lui, était distribué par Reprise/Warner Bros. Records entre 1987 et 1992. Des documents scolaires indiquent qu'elle n'a été que trois mois au Marymount Manhattan College. Shanté n'a jamais obtenu de diplôme et a été interdite de tout exercice de psychologie ou disciplines connexes par l'État de New York. Shanté explique à Sheffner avoir étudié sous un pseudonyme à cause de problèmes de violences conjugales[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Roxanne’s Revenge
  • 1984 : Queen of Rox (Shanté Rox On)
  • 1984 : Runaway
  • 1984 : Bite This
  • 1985 : I'm Fly Shanté (feat. Steady B)
  • 1985 : Def Fresh Crew
  • 1987 : Pay Back (1987)
  • 1987 : Have a Nice Day
  • 1988 : Go On, Girl
  • 1988 : Loosey's Rap (avec Rick James)
  • 1988 : Sharp as a Knife (avec Brandon Cooke)
  • 1989 : Live on Stage
  • 1990 : Independent Woman
  • 1990 : Go On Girl (réédition)
  • 1992 : Big Mama
  • 1992 : Straight Razor
  • 2000 : What's Going On (avec Mekon (en))
  • 2006 : Yes Yes, Y'all (avec Mekon)[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Ron Wynn, « Roxanne Shanté », sur AllMusic (consulté le 26 juillet 2014).
  2. (en) « Exclusive: "Miss Rap Supreme" Rece Steele Carries on Tradition, Recalls Mom’s Beef W/ Roxanne Shante », sur SOHH, (consulté le 26 juillet 2014).
  3. (en) « VH1's 100 Greatest Hip-Hop Songs » [archive du ], sur http://www.hiphopgalaxy.com (consulté le 2 mars 2010).
  4. (en) Reilly, Dan, « Life After Rock: Roxanne Shanté », sur Blender.com, (consulté le 2 mars 2010).
  5. (en) Walter Dawkins, « Rapper behind 'Roxanne's Revenge' gets Warner Music to pay for Ph.D », sur Daily News, (consulté le 24 août 2009).
  6. (en) Sheffner, Ben., « Roxanne Shanté speaking about her 'Ph.D.' » (consulté le 24 août 2009).
  7. (en) Ben Sheffner, « Roxanne's Nonexistent Revenge: Heard about the rapper who forced her label to pay for her Cornell Ph.D.? It never happened », sur Slate, (consulté le 2 mars 2010).
  8. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, Londres, Guinness World Records Limited, (ISBN 1-904994-10-5), p. 494.

Liens externes[modifier | modifier le code]