Roxanne Bouchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouchard.
Roxanne Bouchard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Roxanne Bouchard est une écrivaine québécoise. Née en 1972, elle enseigne la littérature au Cégep de Joliette depuis 1994.

Elle est titulaire d'un baccalauréat en en littérature française de l'Université de Montréal et a obtenu en 1998 une maîtrise en arts et lettres à l'UQÀM.[1]

Son roman Whisky et Paraboles a mérité le Prix Robert-Cliche 2005 et le Grand prix de la relève littéraire Archambault 2007 accordés à une première œuvre publiée. Il s'agit de l'histoire d'une jeune femme qui quitte tout pour se retrouver en s'isolant au fond des bois. Elle y parvient en renouant avec les valeurs québécoises du passé, soit la maternité et la foi.

En 2007, elle récidive avec La Gifle, un roman humoristique qui fait d'un peintre au talent douteux la cible des gifles que les femmes souhaiteraient lui administrer généreusement.

"Crématorium Circus", son troisième roman, fait partie du cycle L'Orphéon. L'Orphéon, c'est un édifice à bureaux de cinq étages. Chaque étage est occupé par un romancier différent. Le projet inclut donc cinq romanciers: Stéphane Dompierre, Geneviève Jannelle, Véronique Marcotte, Patrick Senécal et Roxanne Bouchard. Chaque romancier a écrit un roman dont l'action se situe sur un étage. Crématorium Circus raconte l'histoire d'un salon funéraire de luxe (qui se situe au 4e étage) qui accueille, au cours d'une semaine folle, des artistes de cirque frappés par un accident. Bouchard a opté pour un genre humoristique: le burlesque.

Dans "En terrain miné - correspondance en temps de guerre", que la romancière signe avec un soldat canadien en mission en Afghanistan, le caporal Patrick Kègle, Bouchard offre un échange intime. Elle publie des lettres (légèrement remaniées) que les deux auteurs ont échangées pendant cinq ans. D'abord antimilitariste, elle finit par douter et par se ranger du côté des pacifistes.

En 2006, Roxanne Bouchard a décidé d'aller en mer. Elle a appris à faire de la voile, d'abord sur le Saint-Laurent, ensuite en Gaspésie. C'est là que des pêcheurs l'ont invitée à leur bord, pour lever les cages à homards et constater de visu que les levers de soleil sur Bonaventure ne mentent jamais. "Nous étions le sel de la mer" est né lors de ces rencontres avec les marins et l'horizon.

Honneur[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Prix Robert-Cliche, Whisky et paraboles.
  • 2006: Nomination Prix Anne-Hébert, Whisky et paraboles.
  • 2007 : Grand prix de la relève littéraire Archambault, Whisky et paraboles.
  • 2007 : Grands Prix Desjardins de la culture de Lanaudière. Prix Relève.
  • 2013 : Grands Prix Desjardins de la culture dans Lanaudière. Prix littérature.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Whisky et Paraboles. Éd. VLB, 2005, 276 p. (épuisé)
  • Whisky et Paraboles. Typo, 2008.
  • La Gifle. Éd. Coups de tête, 2007, 112 p.
  • Crématorium Circus. L'Orphéon. Éd. VLB, 2012, 200 p.
  • En terrain miné. Correspondance en temps de guerre. Roxanne Bouchard et Patrick Kègle. Éd. VLB, 2012, 240 p.
  • Nous étions le sel de la mer, Éd.VLB, 2014, 350 p.
    • Édition anglaise: We were the salt of the sea, traduction de David Warriner, Orenda Books, 28 février 2018
  • J't'aime encore- monologue amoureux. Éd VLB, 2016, 128 p.
  • Cinq balles dans la tête. Québec Amérique, 2017, 304 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Roxanne Bouchard », sur Roxanne Bouchard (consulté le 2 décembre 2017)