Roxane Duran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duran.
Roxane Duran
Nom de naissance Roxane Durán
Naissance (25 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Drapeau de l'Autriche Autrichienne
Profession Actrice
Films notables Le Ruban blanc
Michael Kohlhaas

Roxane Duran [Duːˈran] est une actrice franco-autrichienne née le à Paris.

Elle obtient son premier rôle en 2009 dans Le Ruban blanc de Michael Haneke. Elle joue ensuite dans plusieurs autres films, tels que Michael Kohlhaas d'Arnaud des Pallières en 2013. Elle fait ses débuts au théâtre en 2012 en incarnant Anne Frank dans l'adaptation de Le Journal d'Anne Frank par Éric-Emmanuel Schmitt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roxane Duran est née à Paris, d'un père espagnol et d'une mère autrichienne. Elle grandit dans le 17e arrondissement de Paris, et dès l'âge de six ans, suit des cours de théâtre[1].

Après avoir étudié à l'École active bilingue Jeannine-Manuel et obtenu son baccalauréat[2], elle intègre la Sorbonne en 2011 pour y commencer ses études de lettres en parallèle avec le cinéma[1]. En 2008, elle intègre le Cours Florent[3].

En 2008, elle est repérée par Michael Haneke qui lui offre un rôle dans le drame historique allemand Le Ruban blanc. Âgée de 15 ans, elle tourne donc dans son premier film en langue allemande[4]. Le film sorti en 2009 sera récompensé par la Palme d'or au Festival de Cannes 2009. En 2011, elle tourne dans deux films : Dix-sept filles de Delphine Coulin et Muriel Coulin où elle joue une adolescente enceinte, et Le Moine de Dominik Moll dans le rôle de sœur Agnès face à Vincent Cassel et Geraldine Chaplin.

En 2012, à 19 ans, elle fait ses premiers pas au théâtre dans une pièce écrite par Éric-Emmanuel Schmitt d'après Le Journal d'Anne Frank. Elle est choisie parmi plus de mille jeunes filles pour incarner Anne Frank au côté de Francis Huster en Otto Franck, le père[1]. Elle retrouve les planches en 2014 pour Les Cartes du Pouvoir, adaptation française de la pièce Farragut North (en) de Beau Willimon.

En 2013, elle interprète la princesse Marguerite d'Angoulême, Reine de Navarre, face à Mads Mikkelsen, dans Michael Kohlhaas d'Arnaud des Pallières. Le film est présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2013.

En 2015, elle apparait à la télévision dans Les Témoins, série télévisée diffusée sur France 2 et menée par Thierry Lhermitte et Marie Dompnier. La même année, elle fait partie du film à succès La Famille Bélier d'Éric Lartigau, où elle joue le rôle de Mathilde, la meilleure amie de Paula, jouée par Louane Emera.

Roxane Duran incarne le rôle d'Adriana Clios aux côtés de Julia Stiles, Iwan Rheon et Adrian Lester dans la mini série Riviera (2017) créée par Neil Jordan et produite par Sky Atlantic, Paul McGuinness et Archery Pictures.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Une captation théâtrale de la pièce est diffusée en 2013 à la télévision.

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Berlinoises de Rocco Labbé : Ada
  • 2011 : Rabbit hole de Fabrizio Polpettini
  • 2012 : Portraits de maîtresse de Rocco Labbé
  • 2013 : L'Étranger d'Omid Zarei : Anna
  • 2015 : Les Photographes d'Aurélien Vernhes-Lermusiaux
  • 2015 : La Nuit, tous les chats sont roses de Guillaume Renusson
  • 2016 : Ferdinand achète un ami de Guillaume Desjardins & Bastien Ughetto
  • 2016 : Birthday d'Alberto Viavattene : L'infirmière
  • 2017 : The ancient child de Fabrizio Polpettini
  • 2018 : TEMPUS FUGIT de Lorenzo Recio

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Thirty People Away de Fabrizio Polpettini, chanson de Tamas Wells

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Festival du Court-Métrage de Casalborgone 2011 : Meilleure actrice pour Rabbit hole

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Armelle Heliot, « Le Paris de Roxane Duran », sur Le Figaro,
  2. Baptiste Erondel, « Roxane Duran : Confessions d’une étoile montante française », sur lecontinu.fr,
  3. « Biographie de Roxane Duran », sur leguidetheatre.com (consulté le 24 mars 2015)
  4. Cécile Daumas, « Naissance d'un gang de filles », sur Libération,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]