Rovana Plumb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rovana Plumb
Illustration.
Rovana Plumb en 2014.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(2 ans, 3 mois et 19 jours)
Élection 26 mai 2019
Législature 9e
Groupe politique S&D

(4 ans, 4 mois et 26 jours)
Élection 25 novembre 2007
Réélection 7 juin 2009
Législature 6e et 7e
Groupe politique S&D
Successeur Minodora Cliveti (en)
Ministre roumaine des Fonds européens

(1 an, 2 mois et 26 jours)
Premier ministre Viorica Dăncilă
Gouvernement Dăncilă
Prédécesseur Paul Stănescu
Successeur Eugen Teodorovici (intérim)
Roxana Mînzatu
Ministre des Transports
(intérim)

(1 mois et 15 jours)
Premier ministre Viorica Dăncilă
Gouvernement Dăncilă
Prédécesseur Lucian Șova (ro)
Successeur Răzvan Cuc
Ministre de l'Éducation nationale
(intérim)

(1 mois et 14 jours)
Premier ministre Viorica Dăncilă
Gouvernement Dăncilă
Prédécesseur Valentin Popa
Successeur Ecaterina Andronescu
Ministre déléguée aux Fonds européens

(7 mois et 24 jours)
Premier ministre Sorin Grindeanu
Mihai Tudose
Gouvernement Grindeanu
Tudose
Prédécesseur Mihaela Toader
Successeur Marius Nica
Présidente du Parti social-démocrate
(intérim)

(10 jours)
Vice-président Liviu Dragnea
Secrétaire général Andrei Dolineaschi (ro)
Prédécesseur Victor Ponta
Successeur Liviu Dragnea
Ministre du Travail, de la Famille, de la Protection sociale et des Personnes âgées

(1 an, 8 mois et 13 jours)
Premier ministre Victor Ponta
Gouvernement Ponta III et IV
Prédécesseur Mariana Câmpeanu
Successeur Claudia Ana Moarcăș
Ministre de l'Environnement

(1 an, 9 mois et 25 jours)
Premier ministre Victor Ponta
Gouvernement Ponta I et II
Prédécesseur Attila Korodi
Successeur Attila Korodi
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Bucarest (Roumanie)
Nationalité Roumaine
Parti politique PSD
Diplômée de Université Politehnica de Bucarest
Profession Ingénieur
Entrepreneur

Rovana Plumb, née le à Bucarest, est une femme politique roumaine. Membre du Parti social-démocrate (PSD), elle est plusieurs fois ministre entre 2012 et 2019. Elle est proposée par le gouvernement roumain en 2019 pour devenir commissaire européenne chargée des Transports, mais voit sa candidature rejetée par le Parlement européen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et vie professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1984, elle devient ingénieur après un cursus à l'université Politehnica de Bucarest. Elle travaille dans diverses entreprises, occupant même des fonctions d'encadrement et de direction. En 2001, elle devient présidente de l'Autorité nationale de protection des consommateurs, avec rang de secrétaire d'État[1].

Débuts en politique[modifier | modifier le code]

Elle est nommée secrétaire générale de l'Organisation des femmes du PSD (OFPSD) en 2003 et se fait élire un an plus tard à la Chambre des députés. Elle prend la présidence de l'OFPSD en 2005[1].

Députée européenne[modifier | modifier le code]

Pour les élections européennes spéciales du 25 novembre 2007, elle est investie en troisième position sur la liste sociale-démocrate de Titus Corlățean et entre au Parlement européen. Elle est remontée à la deuxième place lors du scrutin du 7 juin 2009. En , elle est désignée vice-présidente du groupe S&D.

Ministre[modifier | modifier le code]

Le , le nouveau Premier ministre, le social-démocrate Victor Ponta, l'appelle dans son premier gouvernement, en tant que ministre de l'Environnement et des Forêts ; elle est reconduite en décembre suivant avec le titre de ministre de l'Environnement et du Changement climatique.

Elle devient ministre du Travail, de la Famille, de la Protection sociale et des Personnes âgées le , lors de la formation du gouvernement Ponta III, puis est reconduite dans ces mêmes fonctions dans le gouvernement Ponta IV.

Rovana Plumb devient présidente par intérim du PSD le , à la suite de la démission de Victor Ponta[2]. Mais, le , le comité exécutif du parti lui préfère Liviu Dragnea pour continuer à assurer l'intérim jusqu'au congrès de novembre[3]. Le , elle quitte le gouvernement à la suite de la chute de Victor Ponta.

Le , elle est nommée ministre déléguée roumaine aux Fonds européens dans le gouvernement Grindeanu puis confirmée dans le gouvernement Tudose. Elle démissionne le , à la suite d'un scandale de corruption[4].

Elle est rappelée le en tant que ministre des Fonds européens, dans le gouvernement Dăncilă.

Proposée par le gouvernement roumain pour devenir commissaire européenne chargée des Transports dans la commission Von der Leyen, elle voit sa candidature rejetée fin par le Parlement européen, qui invoque un conflit d'intérêts[5].

Accusations de corruption[modifier | modifier le code]

Le , la Direction nationale anticorruption (DNA) envoie au procureur général de la Haute Cour de cassation et de justice une demande de poursuite pénale contre Rovana Plumb, soupçonnée d'avoir initié et promu une décision gouvernementale soutenant le transfert illégal d'une île du Danube à l'administration du conseil du județ de Teleorman, qui l’a ensuite cédée à des sociétés privées[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ro) « Cine este Rovana Plumb, ministrul Mediului in Guvernul Ponta », sur stirileprotv.ro, (consulté le ).
  2. (ro) « Reacțiile social-democraților după retragerea lui Victor Ponta de la șefia PSD », sur hotnews.ro, (consulté le ).
  3. (ro) « Liviu Dragnea este noul sef al PSD: "Victor Ponta va fi sprijinit sa ramana premier". Ce spune Rovana Plumb despre infrangere », sur stirileprotv.ro, (consulté le ).
  4. « La Roumanie évite de justesse une nouvelle crise politique », sur La Presse, (consulté le ).
  5. Georgi Gotev with Beatriz Rios, « Le Parlement met son veto aux candidatures des commissaires hongrois et roumain », sur euractiv.com, (consulté le )
  6. (en) « Romania's Chamber of Deputies shields ex-minister from corruption investigation », sur romania-insider.com, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]